A propos d'AVAAZ

Publié le par Bambou254

Chers amis,


Voici un court rapport sur les résultats des récentes campagnes d’Avaaz. Notre communauté s'est répandue comme une traînée de poudre et est entrain de devenir vraiment exceptionnelle. La vitesse et l’impact de nos activités de plaidoyer sont intenses. En seulement 8 semaines, nous avons lancé 9 campagnes nationales et internationales majeures sur des sujets comme les changements climatiques, la situation en Iran et à Guantanamo. Il reste encore beaucoup à faire dans tous ces dossiers, mais ensemble nous contribuons à faire changer les choses. Voici un aperçu des dernières 8 semaines :



Forêt amazonienne - Les membres brésiliens d’Avaaz ont fait 14 000 appels téléphoniques et ont envoyé 30 000 messages électroniques au bureau du Président Lula en seulement 2 jours (!) et au dernier moment, ont réussi à faire renverser une loi qui aurait destiné une grande partie de la forêt amazonienne à l'agrobusiness à des fins d’exploitation. Ceci représente une victoire majeure dans le dossier des changements climatiques étant donné la quantité importante de gaz à effets de serre produite par l’activité humaine que cette forêt absorbe.



Sommet du G8 - La semaine dernière, en 48 heures, 130 000 membres d’Avaaz ont signé une pétition demandant aux pays industrialisés du G8 de limiter le réchauffement de la planète à 2 degrés celsius. Nous avons concentré nos pressions sur les 3 pays qui bloquaient le processus. Cette pétition a été remise lors du Sommet au Premier ministre britannique Gordon Brown (voir l’image à droite), à l’aide de cartes postales géantes personnalisées.

À l’extérieur du Sommet, les membres d’Avaaz se sont déshabillé et ont montré leurs sous-vêtements verts lors d’une mise en scène humoristique qui a fait passer notre message et qui a été couverte par plusieurs médias (voir à droite). Pendant qu’Avaaz et ses partenaires faisaient monter la pression en Italie et autour du monde, les pays qui bloquaient l’accord ont reculé, et les dirigeants du G8 se sont entendu sur la cible de 2 degrés! Par contre, ils n’ont pas réussi à s’entendre sur des actions spécifiques pour rendre cette entente concrète. Notre but est donc désormais de mettre les dirigeants au défi de respecter leurs engagements à l’aide d’un traité contraignant au Sommet de l'ONU à Copenhague en décembre.



Manifestations en Iran - Notre communauté a répondu rapidement à la crise générée par les élections en Iran à l’aide d’un sondage d’opinion mesurant l’opinion des citoyens ordinaires, d’une pétition aux dirigeants internationaux demandant de ne pas reconnaître le nouveau président tant que la violence envers les manifestants continuerait et finalement d'une campagne de financement pour fournir une technologie permettant aux Iraniens de contourner la censure de l’Internet. Cependant, la situation dans le pays s’est rapidement détériorée, ce qui a rendu la tenue du sondage difficile (les résultats seront connus cette semaine), mais la campagne de financement a permis de récolter plus de cent mille dollars, permettant d’acquérir les meilleurs outils pour contourner la censure. La situation en Iran demeure incertaine et nous continuerons à appuyer la liberté d’expression et à nous opposer à ceux qui pourraient utiliser cette crise pour justifier des actions militaires contre l’Iran.



Objectifs climatiques au Japon - Au Japon, nous avons tiré la sonnette d’alarme devant la menace du Premier ministre Taro Aso de choisir un objectif de réduction des gaz à effet de serre dangereusement bas. Financée par des petits dons via son site, Avaaz a diffusé un sondage d’opinion national qui a démontré que 63 % des Japonais voulaient des objectifs élevés. Nous l’avons publié dans la presse, par une annonce d’une page dans le plus grand quotidien du pays et une dans la bande dessinée favorite d’Aso (voir à droite). Au niveau international, Avaaz a publié une page complète dans le Financial Times et les membres d’Avaaz ont manifesté et ont rencontré les négociateurs japonais travaillant sur le dossier climatique aux sommets de Paris et de Bonn.

Finalement, le Premier ministre a annoncé des objectifs plus ambitieux que ceux attendus -- mais bien éloignés des objectifs nécessaires pour freiner le réchauffement. Nous avons donc doublé nos pressions à l’aide d’une conférence de presse largement couverte par les médias, qui a appelé le dirigeant japonais «  Georges W. Aso » -- le comparant à Bush en raison de ses positions sur le climat.



Libérez les prisonniers politiques birmans
- Plus de 400 000 d’entre nous ont signé une importante pétition destinée au Secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon, demandant de faire de la libération d’Aun Sang Suu Kyi, prisonnière politique récipiendaire du prix Nobel pour la paix, sa priorité absolue. La pétition a été remise lors d’une réunion avec le bureau du Secrétaire général et dans une conférence de presse au bureau de l’ONU à New York. Le patron de l’ONU a fait une déclaration ferme demandant la libération de Suu Kyi et s’est rendu en Birmanie pour tenter de la rencontrer, mais en a été empêché par la junte militaire birmane. Les pressions internationales ont réussi à faire retarder un nouveau semblant de procès destiné à allonger le séjour en prison d’Aung San Suu Kyi, mais des pressions beaucoup plus importantes seront nécessaires pour assurer sa libération.



Les États-Unis et la torture - Une campagne de financement mondiale et une pétition pour arrêter la torture et fermer la prison de Guantanamo a permis à Avaaz de s'octroyer un panneau publicitaire gigantesque, de 9 étages de hauteur à quelques coins de rues de la Maison Blanche au coeur de Washington pour livrer notre message. Or, à la dernière minute, la compagnie nous ayant vendu l’espace publicitaire a reculé, alors que des membres du Congrès américain étaient prêts à participer au dévoilement du panneau lors d’une conférence de presse. Avaaz a maintenant trouvé un nouveau moyen pour remettre notre message, qui fera résonner Washington avec son appel à la justice.



Sommet de l'ONU sur le climat - Lors d’un sommet important sur le changement climatique à Bonn, Avaaz a recruté plusieurs de ses membres allemands pour aider nos partenaires à organiser une immense photo aérienne de 500 personnes épelant « Yes We Can », message aux dirigeants discutant les objectifs climatiques (voir à droite). Cette action a contribué à renforcer ce message et l’urgence des discussions. Avaaz a aussi envoyé une équipe de 16 lobbyistes/activistes qui suivent les négociations et répondent aux besoins urgents de pression auprès des négociateurs nationaux lors de ces sommets.



Pérou - Avaaz a organisé la remise d’une pétition internationale auprès des populations indigènes et de leurs alliés politiques, pétition contre des lois qui pourraient causer une dévastation irréversible de la forêt pluviale péruvienne et de la population locale, en publiant une annonce dans le journal local national (à droite). L’annonce et la campagne ont généré beaucoup d’attention et les pressions nationaes et internationales fonctionnent, pour l’instant. Le Congrès péruvien a annulé les lois controversées!



Israël - Alors que le Premier ministre Netanyahu s’apprêtait à livrer un discours répondant aux paroles historiques d’Obama au Caire, demandant à Israël d’arrêter ses colonies de peuplement illégales des terres palestiniennes, Avaaz a réservé une page frontale dans un journal majeur - Haaretz – et a demandé à Netanyahu « d’agir comme Obama » et d’arrêter les colonies illégales. Netanyahu a refusé, mais cette action a contribué à construire une vague sans précédent de pressions et d’attention nationale et internationale sur cette question.




Les pétitions, campagnes de financement, manifestations et campagnes de lobby que nous faisons ont un impact incroyable.
Avaaz a augmenté le nombre de ses membres de 50 000 par semaine et compte aujourd'hui 3,6 millions de membres, citoyens engagés dans tous les pays du monde. Nous sommes réellement mondiales, opérant dans 14 langues notre communauté a 25 000 membres à Singapour, 35 000 en Afrique du Sud, 130 000 en Italie, 50 000 au Mexique... Il n’y a jamais vraiment eu de communauté comme la nôtre auparavant, capable de mobiliser rapidement et efficacement le pouvoir citoyen partout sur la planète pour les plus grands besoins de tous les êtres humains --ce qui constitue une bonne raison d’espérer.


C’est aussi une expérience passionnante – nous avons hâte de débuter les 8 prochaines semaines, les 8 prochains mois, et les 8 prochaines années ensemble !


Avec espoir,
Ricken, Alice, Pascal, Ben, Veronique, Paul, Graziela, Brett, Raluca, Luis, Raj, Milena, Paula, Iain, Taren, Margaret et toute l'équipe d'Avaaz.

PS: Pour voir des moments forts des campagnes d’Avaaz en 2007 et 2008 et pour laisser un commentaire, cliquez ici:
https://secure.avaaz.org/fr/report_back_2/

Et pour jeter un oeil sur les autres campagnes récentes d'Avaaz comme notre victoire climatique en Allemagne, nos message sur le Mur d'Obama à Washington, la remise de notre pétition sur la grippe porcine à l'OMS, notre marche pour la Relance Verte au Sommet du G20 de Londres,ou encore notre soutien aux organisations tibétaines pour mettre fin au blackout sur leurs moyens de communication -- allez sur le blog d'Avaaz: http://www.avaaz.org/blog/fr/.



--------------------------------





A PROPOS D'AVAAZ

Avaaz.org est une organisation non gouvernementale indépendante à but non lucratif, qui mène des campagnes mondiales pour faire en sorte que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. (Avaaz signifie "voix" dans de nombreuses langues). Avaaz ne reçoit aucun financement d'aucun gouvernement ou entreprise. L'équipe d'Avaaz est basée à Londres, New-York, Paris, Boston, Genève, Buenos Aires et Rio de Janeiro. +1 888 922 8229

N'oubliez pas d'aller visiter nos espaces Facebook et Myspace et Bebo


Si vous rencontrez des problèmes techniques, rendez-vous sur http://www.avaaz.org.

Commenter cet article