Pétition pour la transparence sur les signes de toxicité des OGM

Publié le par Bambou254



date d'inscription 24/9/2008
date de clôture 21/12/09

 

BULLETIN
D'INFORMATION
SUR LA PETITION
 

Vous pouvez trouver toutes les informations complémentaires sur cette pétition sur le blog : http://ogm-toxicite.typepad.com/ et sur le site du criigen : http://www.criigen.org

 

AUTEURS  

ASSOCIATION
CRIIGEN, Comité De Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique
40, rue de Monceau
75008 Paris

Le CRIIGEN est un Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le Génie Génétique. Il s'agit d'un comité apolitique et non-militant d'expertise, de conseil, indépendant des producteurs d'OGM, intervenant à différents niveaux : juridique, scientifique (santé, environnement), sociologique, technique (étiquetage), notamment pour des dosages d'OGM et au niveau économique.


TITRE DE LA PETITION  

Pétition pour la transparence sur les signes de toxicité des OGM


TEXTE  
Nous citoyens, demandons à la suite du Grenelle de l'environnement et avec la grande majorité des français et des européens qui s'interroge sur, ou remet en cause, la nécessité des OGM dans les champs et dans les assiettes, de publier les résultats des analyses de sang des animaux qui ont mangé ces OGM pendant le plus long temps possible, et ce pour tous les OGM cultivés ou commercialisés dans l'alimentation des humains ou des animaux en Europe.

Cela devra être également effectif avant la commercialisation des nouveaux OGM. Aujourd'hui, seules les compagnies de biotechnologies réalisent ces tests de toxicité pendant 3 mois seulement, avec des mammifères de laboratoire (surtout le rat servant de modèle pour l'humain), et considèrent les résultats bruts comme confidentiels, ce que nous jugeons totalement anormal alors que le monde entier se questionne sur les effets sur la santé des OGM.

Cette pétition sera remise avant la fin de l'année aux autorités européennes et nationales qui autorisent les OGM



Publié dans Pétition OGM

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article