L'exposition des victimes du vaccin hépatite B à Tours: on en parle (vidéo)!

Publié le par Bambou254

Source : http://expovaccins.over-blog.com/article-35278109.html



Voici le court reportage de la chaîne TV Tours du lundi 24 août 2009 et relatif à l'étape touraine de cette exposition itinérante, laquelle pour rappel a lieu du 24 août au 5 septembre prochain, galerie de la Passerelle. Le vernissage est prévu demain, mercredi 26 août dès 18H30!








Je ne peux que vous encourager vivement à visiter ce blog complet sur les dangers de la vaccination.
Reportages, témoignages de victimes ou de médicaux, actualités, articles scientifiques....

http://expovaccins.over-blog.com/



Publié dans Actualité Santé

Commenter cet article

lali 28/09/2009 17:05


Personne chez moi ne s'est fait vacciner contre l'hépatite
Je me suis pourtant demandé si je faisais bien à ce moment là
Quand on prend la responsabilité pour soi c'est une chose mais quand on l'a prend pour ses enfants c'est different


Bambou254 29/09/2009 12:32


Nous sommes encore heureusement , pour le moment du moins, libre de décider de notre santé et de celle de nos enfants. Ce n'est déjà plus le cas dans certains pays comme le Canada et certains états
des USA. Lois liberticides et dangereuses pour la santé.

Un vaccin n'est jamais anodin: il perturbe pour un temps le système immunitaire, le rendant plus fragile à d'autres affections; il peut amener des effets secondaires non négligeables, pouvant
entrainer le handicap et même la mort.

Ce n'est pas le principe du vaccin que je remets en cause, de graves maladies ont pu être éradiquées. Ce sont les adjuvants qui peuvent amener les problèmes.

C'est aussi devenu un créneau très fructifère pour certains lobbyings, ce qui est innacceptable éthiquement parlant.

Les infirmières sont "obligées", leur dit-on, de se vacciner contre l'hépatite B . Les jeunes étudiantes, peut informées et ignorantes de la loi, acceptent sans oser remettre en question l'autorité
médicale, sans même y penser d'ailleurs.

La Charte Européennes des Droits de l'Homme stipule bien que nul ne peut disposer de votre corps sans votre consentement (expications ici): présenter la vaccination comme une obligation est
pour le moment en Europe en infraction par rapport à cette Charte. Mais si l'OMS décrète une
pandémie de type 6, elle peut "conseiller" à l'ONU l'état d'urgence et imposer une vaccination de masse, comme ce pourrait être le cas avec le virus H1N1. En cas de refus de la population,
l'ONU peut en référer aux forces de l'Otan pour imposer la vaccination par la force sous la loi martiale (armée, militaire). Démocratie, vous avez dit
"démocratie"?
"La liberté commence où l'ignorance finit."Victor Hugo
Merci de l'avoir rappeler sur cet article que tu m'as offert sur ton blog, Lali !!