Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bon à savoir : Etats-Unis: le crédit à la consommation s'effondre

Publié le par Bambou254


carte crédit consommation (MAXPPP)

(MAXPPP)

mercredi 09 septembre 2009 | Publié 08:34 | Actualisé 09:33

Le moteur de l'économie américaine est encore grippé. En juillet, les crédits à la consommation ont baissé de 10% sur un an. Du jamais vu.

Le crédit à la consommation aux Etats-Unis a baissé en juillet pour le sixième mois consécutif, à un rythme jamais vu depuis 1975, selon les chiffres corrigés des variations saisonnières publiés mardi par la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale américaine. L'encours des crédits à la consommation a reculé de 21,5 milliards de dollars par rapport à juin, soit bien plus que ne le pensaient les analystes, qui attendaient un recul de 4,0 milliards de dollars seulement.

Cela représente une chute de 10,4% en rythme annuel, soit le plus fort recul du crédit à la consommation relevé depuis juin 1975, a indiqué la Fed. En valeur, la baisse de juillet est d'une ampleur jamais vue depuis la première publication de cette statistique en 1943.

Juillet a été le sixième mois consécutif de baisse de ces crédits, qui financent une part élevée des dépenses de consommation des ménages américains, moteur traditionnel de la croissance économique du pays qui fonctionne au ralenti. Il faut remonter à la période allant de juin à décembre 1991 pour trouver trace d'une baisse continue de ces crédits plus longue.

L'encours des crédits renouvelables (obtenus grâce à une carte de crédit par exemple) a continué de reculer en juillet, de 8,0%, ce qui est inférieur au rythme relevé aux deux premiers trimestres. Les crédits non renouvelables (prêts pour l'achat d'une automobile par exemple), qui avaient plutôt mieux résisté jusque-là, ont chuté de 11,7% en juillet, contre une baisse de 4,8% en rythme annuel au deuxième trimestre. Leur encours s'établissait à 1.566,5 milliards de dollars fin juillet.

Les chiffres de la Fed sont soumis à de fortes révisions d'un mois sur l'autre. La baisse du crédit à la consommation traduit à la fois les difficultés qu'ont les ménages à en obtenir mais aussi le fait que les Américains en sont moins demandeurs.

Pour Sean Maher, analyste de Moody's Economy.com, "les dépenses de consommation des ménages ne repartiront pas avant que le taux de chômage commence à baisser". "Les consommateurs, explique-t-il, épargnent aussi davantage afin de réduire leur endettement" pour pouvoir améliorer leur "historique de crédit" et ainsi leur capacité à emprunter à plus long terme.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

immo 08/10/2009 12:47


Ultra dépendant du crédits, l'économie américaine est partie pour plusieurs années de tres faibles croissance. L'immobilier s'est effondré et peine bien entendu a retrouver quelques couleurs.


Bambou254 09/10/2009 11:45


Très très mauvais système : un "géant aux pieds d'argile"....

Merci pour ton commentaire !


Annik 26/09/2009 10:32


Oui, très inquiétant. On n'est pas sortis de l'auberge… Si tu ne les as pas entendues, écoute les émissions de Daniel Mermet Là-bas si j'y suis de mercredi et jeudi passé, elles sont édifiantes à
propos de la situation actuelle de l'économie… A écouter de toute urgence! Liens dans cet
article sur mon blog. Bien à toi, Annik


Bambou254 26/09/2009 11:09


Qu'on se tourne vers n'importe où, la situation parait bouchée et désespérée. Je suis sur Planète Attitude (un site du WWF), ce qu'on y trouve est décourageant , alarmant , voire carrément sans
solution. Les ressources sont pillées, la nature détruite, les animaux terriblement exploités, ou en voie de disparition pour ce qui est du monde sauvage...
Aidification des océans, et maintenant méthanisation, qui accélère le processus d'effet de serre et est une véritable bombe à retardement.

Je me fiche des misères de l'homme, les crises économiques, il s'en relèvera,  on en est à un stade où tout risque de disparaître . C'est ça qui me désole.