ACTION URGENTE : Katanga : 3 défenseurs des droits humains menacés

Publié le par Bambou254


Message du réseau "Sortir du nucléaire"
Congo / Areva / Uranium / Droits de l'homme bafoués



ACTION URGENTE


Lubumbashi, le 17 Septembre 2009


L’Action Contre l’Impunité pour les Droits Humains(ACIDH), l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme, section du Katanga(ASADHO/Katanga) , le Centre de Développement pour la Femme (CDF) et le Centre des Droits de l’Homme et du Droit Humanitaire(CDH), toutes des  organisations de défense des droits de l’Homme basées dans la Province du Katanga, en R D Congo, expriment leur vives inquiétudes au sujet des menaces de mort persistantes dont font l’objet leurs animateurs.


En effet, c’est en date du 16 septembre 2009  vers  21heures que Messieurs Grégoire MULAMBA, Secrétaire Exécutif du CDH, Timothée MBUYA, Vice Président de l’ASADHO/Katanga et Emmanuel UMPULA, Directeur exécutif de l’ACIDH ont reçu  chacun les mêmes messages en provenance de même numéro téléphonique (00243 993244757)  et dont les contenus sont les suivants :
Les messages adressés à Timothée Mbuya   sont ainsi libellés : « Ton Chef, on l’a déjà déclassé et il reste toi et trois autres ». L’autre message dit : « Vous pensez être plus malin. Saches que ce ne pas fini. On verra quand vous serez tous mort comme certains journalistes si vous ferrez encore des marches ».
Les messages reçus par Monsieur Grégoire Mulamba   sont écrits  en ces termes : « On connait où tu habites à Kampemba. Tu es le deuxième sur notre liste » Le second poursuit  en disant : « Nous allons nous occuper de toi même si tu as des petits appuis ».
 Emmanuel Umpula  a reçu successivement deux  messages en  ces termes : « vous pensez être plus malin. Saches que  ce ne pas fini. on verra quand vous serez tous mort comme certains journalistes si vous ferrez encore des marches » ; « Votre chef de file est déjà condamné et vous êtes le suivant ».
En date du 17 septembre 2009  vers 8H00, un autre message envoyé  simultanément à Messieurs Grégoire MULAMBA, Emmanuel Umpula  et Timothée MBUYA par le numéro 00243 9932 44110 est ainsi écrit : « Dite à votre amie  Munongo  même si elle a du sang royal, on va aussi l’attaquer ».
Ces menaces de mort très précises sont consécutives à l’engagement des animateurs des ONG précitées  en faveur de  la libération de leur collègue Mr Golden MISABIKO président en exercice de l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme(ASADHO/Katanga) et l’abandon de toute poursuite contre les défenseurs des droits de l’homme dans l’exercice de leur mission. Elles sont en outre un signe présageant la condamnation voulue  de Mr Golden par certaines autorités Congolaises   avant même que le juge ne rende son verdict.
Les organisations précitées exigent des autorités Congolaises de faire cesser tout acte d’intimidation et menaces de mort à l’encontre des membres  des organisations des Droits de l’Homme ainsi que d’assurer leur protection.
 
Vous pouvez appeler  ou écrire aux  autorités congolaises ci après :
1. Monsieur le Président de la République, Son Excellence  Joseph Kabila
Courriers électroniques : presipp@yahoo.fr
 
2. Le Ministre des droits humains : Mr Upio Kakura Wapol ,
Tel : + 243 998911263, Mail : upiokw@yahoo.com
3. Le Ministre national de l’intérieur : Mr Mbuyu
4. L’Administrateur de l’Agence Nationale  de Renseignement (ANR)
5. Le Gouverneur de province du Katanga ,Mr Moïse Katumbi Chapwe 
6. Le Ministre Provincial de l’intérieur, Mr Dikanga Kazadi, Tél : +243 998222996
7. Le Directeur provincial de l’ANR, Tél : +243 998445573


Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la République démocratique du Congo dans votre pays.
 

Publié dans Pétition humanitaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article