Une semaine centrée sur les changements climatiques. Une pétition à signer pour Copenhague

Publié le par Bambou254







Le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a lancé lundi 21 septembre 2009 la Semaine du Climat NY°C, la première d'une série de réunions de grande envergure sur les changements climatiques organisées à New York et à l'ONU. Cette semaine est l'occasion de nous mobiliser pour qu'un accord ambitieux soit signé à Copenhague en Décembre.

« Nous avons besoin de vos voix, qui doivent être entendues par tous nos leaders et nos négociateurs », a dit le Secrétaire général à l'ouverture d'une initiative de la Ville de New York, à la Bibliothèque publique de New York. « J'espère qu'elles résonneront jusqu'à la Première avenue [c'est-à-dire au siège de l'ONU] où, demain, j'organise le plus grand sommet sur le changement climatique de l'histoire », a déclaré hier Ban Ki-moon.

« L'objectif du sommet de demain est de permettre aux leaders de mobiliser l'élan politique qui permettra d'accélérer le rythme des négociations et de renforcer l'ambition des propositions », a expliqué le Secrétaire général. « Un accord sur le climat ne fera pas que sauvegarder l'environnement. Il permettra aussi d'orienter de façon fondamentale notre monde sur la trajectoire d'une économie plus verte », a-t-il ajouté.

Le sommet marquera la toute première visite au débat général de l'Assemblée générale d'un président de la Chine et la première visite du président américain et du Premier ministre japonais en exercice.

Parmi les chefs d'Etat présents au sommet sur le climat de mardi on compte le président des Etats-Unis Barack Obama, le président de la République des Maldives Mohamed Nasheed, le président de la République populaire de Chine Hu Jintao, le Premier ministre du Japon Yukio Hatoyama, le président du Rwanda Paul Kagame, le Premier ministre de la Suède Fredrik Reinfeldt, le président du Costa Rica Oscar Arias Sanchez et le président de la France Nicolas Sarkozy qui interviendra en séance d’ouverture après l’intervention du secrétaire général.

Près de 100 dirigeants mondiaux ont accepté l'invitation du Secrétaire général.

Bien que le sommet ne soit pas une session de négociation en vue de la Conférence sur les changements climatiques de Copenhague de décembre 2009, il devra permettre de trouver un accord commun pour parvenir à un traité final à Copenhague. Il constituera un forum où les dirigeants pourront traiter de problèmes fondamentaux, trouver des bases communes et fournir les directives aux négociateurs.

Seront aussi présents au sommet le président du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (IPCC) Rajendra Pachauri et Wangari Maathai prix Nobel reconnue pour son action pour faire planter des milliards d'arbres.

L'ONU compensera les émissions de carbone générées par le Sommet en achetant des crédits d'émission du Mécanisme de développement propre. Les fonds iront à des investissements dans une région semi-aride du district de Kolar, dans l'Etat de Karnataka, en Inde, pour réduire la déforestation et fournir de l'énergie propre pour la cuisson des aliments.

La campagne "Seal the Deal"

La campagne Seal the Deal ("conclure un accord") est née sous l'initiative des Nations Unies pour galvaniser les volontés politiques et obtenir le soutien du public dans l'obtention d'un accord global sur le climat à Copenhague en Décembre.

A ce titre, les Nations Unies nous rappellent que les changements climatiques nous affectent tous : neuf catastrophes sur dix sont dorénavant liées au climat. L'augmentation des températures, les inondations plus fréquentes, les tempêtes, les sécheresses et les canicules touchent des millions de personnes. Ceci dans un contexte de crise économique mondiale et d'insécurité alimentaire.

Le 7 décembre 2009, les gouvernements du monde entier se rassembleront à Copenhague au Danemark pour tenter de répondre au plus grand défi de l'histoire de l'humanité : les changements climatiques. La principale question sera de savoir comment protéger la planète et créer une "économie verte" qui assurera une prospérité à long terme.

Obtenir un accord ambitieux et satisfaisant au moment où la réunion se terminera le 18 décembre 2009 dépendra non seulement de négociations politiques complexes mais aussi de la pression du public à travers le monde.

C'est pourquoi, les Nations Unies ont lancé la campagne "Seal the Deal" pour que chaque citoyen puisse signer une pétition mondiale qui sera ensuite présentée par la société civile aux décideurs politiques.

Cette pétition sera utilisée comme un moyen de pression pour rappeler à nos dirigeants qu'ils doivent impérativement négocier un accord juste, équilibré et efficace à Copenhague, et qu'ils doivent conclure un accord pour constituer une croissance verte, protéger notre planète et bâtir un monde plus durable où l'économie mondiale puisse profiter à toutes les nations et à tous les peuples.

 

 


Vous aussi, vous pouvez rejoindre les dizaines de milliersde signataires en signant cette pétition.

 

 

 

 

 

En savoir plus

Références

Collective action must be at heart of climate change response – Ban Ki-moon

Une semaine internationale dédiée au climat pour Nicolas Sarkozy et Jean-Louis Borloo - Ministère du Développement Durable

Liens

Forum de discussions sur le changement climatique

Actualités connexes

19/11/2007 Derniers avertissements des experts de l'ONU avant les négociations de Bali
25/09/2007 Ban Ki-moon a ouvert à New York la plus importante réunion sur les changements climatiques

Auteur

Christophe Magdelaine - notre-planete.info (tous droits réservés)

Commenter cet article