Cyber @ction 328 Pour la libération de Golden MISABIKO

Publié le par Bambou254


L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a reçu de nouvelles informations et vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante en République démocratique du Congo (RDC). 

Nouvelles informations 

L’Observatoire a été informé de sources fiables de la poursuite du procès mené contre M. Golden Misabiko, président de la section katangaise de l’Association africaine pour la défense des droits de l’Homme (ASADHO/Katanga). 
Selon les informations reçues, le 21 septembre 2009, le Tribunal de paix de Lubumbashi a condamné M. Golden Misabiko à un an de prison avec sursis. Les avocats de M. Misabiko ont décidé de faire appel de cette décision. 
L’Observatoire craint que cette décision vise uniquement à sanctionner les activités de défense des droits de l’Homme et la liberté d’expression de M. Golden Misabiko. 
L’Observatoire dénonce le caractère disproportionné et inique de la décision rendue, notamment au regard du manque de preuves et demande à la justice congolaise d’exonérer M. Golden Misabiko des charges pesant contre lui. 

Rappel des faits voir sur le forum

Actions requises : 
L’Observatoire vous prie de bien vouloir écrire aux autorités congolaises en leur demandant de : 
i. Garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et psychologique de M. Golden Misabiko et de l’ensemble des défenseurs des droits de l’Homme congolais ; 
ii. Mettre un terme à toute forme de harcèlement, y compris judiciaire, à son encontre, ainsi qu’à celle de tous les défenseurs des droits de l’Homme en RDC, afin qu’ils puissent exercer leur profession et mener leur activité de défense des droits de l’Homme librement et sans entrave ; 
iii. Se conformer aux dispositions de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1998, et plus particulièrement à son article 1 qui stipule que “chacun a le droit, individuellement ou en association avec d’autres, de promouvoir la protection et la réalisation de tous les droits de l’Homme et de toutes les libertés fondamentales aux niveaux national et international” et son article 12.2 qui prévoit que “l’Etat prend toutes les mesures nécessaires pour assurer que les autorités compétentes protègent toute personne, individuellement ou en association avec d’autres, de toute violence, menace, représailles, discrimination de facto ou de jure, pression ou autre action arbitraire dans le cadre de l’exercice légitime des droits visés dans la présente Déclaration” ; 
iv.Plus généralement, se conformer aux dispositions de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’Homme ratifiés par la RDC. 


COMMENT AGIR ? 

Sur le site 

Par courrier électronique 
C'EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES : 

1- Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous entre les ############ 
2- Ouvrez un nouveau message et collez le texte 
3- Signez le : prénom, nom, adresse, ville 
4- Rajouter l'objet de votre choix : Pour la libération de Golden MISABIKO 
5- Adressez votre message aux adresses suivantes : 



Vérifiez que les 2 adresses apparaissent bien 

6- Envoyez le message 

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au Président de la République Démocratique du Congo et à Cyber @cteurs pour nous permettre d'évaluer l'impact de cette action. 

############ 

Prénom, Nom 
Profession : 
Adresse : 
code postal Localité : 

Monsieur le Président, 

aux bons soins de la Mission permanente de la République Démocratique du Congo auprès des Nations unies 

Je vous demande de 

* Garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et psychologique de M. Golden Misabiko et de l’ensemble des défenseurs des droits de l’Homme congolais ; 
* Mettre un terme à toute forme de harcèlement, y compris judiciaire, à son encontre, ainsi qu’à celle de tous les défenseurs des droits de l’Homme en RDC, afin qu’ils puissent exercer leur profession et mener leur activité de défense des droits de l’Homme librement et sans entrave ; 
* vous conformer aux dispositions de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1998, et plus particulièrement à son article 1 
* Plus généralement, vous conformer aux dispositions de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’Homme ratifiés par la RDC. 

Recevez Monsieur le Président, l'expression de ma vigilance citoyenne  

############ 

Par courrier 

Mission permanente de la République démocratique du Congo auprès des Nations unies, Avenue de Budé 18, 1202 Genève, Suisse, Email : missionrdc@bluewin.ch, Fax : +41 22 740.16.82 

en savoir plus 

RDC : un militant des droits de l’homme condamné 

Donner à Cyber @cteurs, c’est une façon d'être partenaire des Réseaux qui se battent pour les droits de l'être humain dans le monde 
D'avance, MERCI ! Faire un don en ligne

Publié dans Pétition humanitaire

Commenter cet article