Pétition : ARRETEZ D'ENFLAMMER DES TAUREAUX VIVANTS !

Publié le par Bambou254


 


Honorables fonctionnaires d'Espagne

La cruauté envers les animaux pour le divertissement ou par tradition n'est pas acceptable au  21e siècle. Pourtant, le Jubilo Toro a lieu chaque année à Medinaceli, une province de Soria, en Espagne : On harcèle un taureau avec des boules de feu de goudron ou de la térébenthine (appelé «pitch»), attachées à ses cornes. Les cornes, le corps et les yeux de ce taureau sont brûlés. Certains tentent d'échapper aux longues heures d'agonie en se jetant contre les murs.

Ces "spectacles" archaïques ternissent la réputation de l'Espagne et entravent le tourisme. Je ne peux soutenir toute société ignorant la brutalité insensée infligée à l'animal. Je vais conseiller aux autres personnes de se joindre à un boycott du tourisme et du commerce en Espagne jusqu'à ce que le Jubilo Toro et autres fêtes du sang soient définitivement interdits.

J'exhorte les fonctionnaires espagnols à appliquer des lois plus sévères contre la cruauté envers les animaux y compris les rites et fêtes sanglantes vulgaires.

Mettre le feu à un animal vivant est sadique.

Il est temps pour toutes les régions de l'Espagne de souscrire aux doctrines éthiques qui façonnent notre monde civilisé. Patrimoine, loisirs, art et religion pure et simple ne justifient jamais la torture.

CLIQUEZ ICI POUR SIGNER

Merci pour les taureaux sacrifiés






Merci à Pumba81 (http://blogaction-animaux.over-blog.fr/) de nous transmettre toutes ces pétitions ! Abonnez-vous à leur newsletter et aidez les animaux en apportant votre voix à une pétition! Nos souris ont du pouvoir, de nombreuses victoires en attestent! Cessez de vous désoler : agissez!



Publié dans Pétition animaux

Commenter cet article

anne 29/09/2009 17:43


Bonjour,

je suis nouvelle sur ton blog et ceci pour te dire que je suis tout à fait d'accord avec toi.PLUS DE CORRIDAS! il y en a marre de la barbarie sur les animaux!
Si tu le souhaites, je t'invite à aller sur mon blog et à lire l'article intitulé"sauvagerie en espagne". En effet, boycottons ce pays.
A bientôt et je m'inscris à ta newsletter.


Bambou254 29/09/2009 21:09


Beaucoup d'Espagnol sont contre cette tradition et participe à ce que cela cesse.  Espérons que ce combat aura bientôt une victoire.

Super que tu te sois inscrite, ça me fait bien plaisir !! J'accours sur ton blog!

Bises!!


ninine 29/09/2009 05:41


je deteste les corridas, je deteste ces pratiques, je m'insurge contre cela; bizou janine.


Bambou254 29/09/2009 11:57


Toute exploitation de l'animal par l'homme est inacceptable, quelle qu'elle soit, mais il en est certaine plus que d'autres. Nh'ésite pas à parcourir la page "Pétitions animaux " de mon blog, ou à
t'inscrire à la newsletter de sites de défense des animaux qui agit efficacement en ligne! (Dans la clonne de gauche de ma page d'accueil, clquer sur la bannière pour y arriver!)

Bises!!


lali 28/09/2009 14:44


J'ai vu recemment que la corida s'expatriait au Etats Unis
Cependant il n'y a aucune mise à mort de l'animal car c'est contre la loi et surtout ce n'est aucunement dans la culture Americaine
Pourquoi ne pas passer a cette solution chez nous aussi?


Bambou254 29/09/2009 12:44


Et pourquoi ne pas plus simplement l'abolir? Pourquoi éprouver du plaisir à tourmenter un animal? Pourquoi le blesser, lui faire peur, s'amuser à ses dépends? Pourquoi lui manquer à ce point de
respect? Il est animé du même principe de vie que nous, pourquoi ne pas le respecter?

Ne pas respecter la vie d'autrui, sous quelle que forme qu'elle soit, n'est-ce pas permettre à d'autre de faire pareil pour nous implicitement?

Ne faisons pas à autrui ce que l'on ne voudrait pas que l'on nous fasse. Il n'est pas besoin d'adhérer à aucune discipline religieuse pour respecter ce simple principe de pur bon sens.


Connais-tu cette belle histoire (authentique évidemment) à propos de Gandhi? :

Un jour, une mère inquiète pour la santé de son fils qui consommait bien trop de sucre, vint supplier Gandhi de raisonner le gamin. Celui-ci accepta, mais lui demanda de ne revenir avec le petit
que dans 15 jours. Passé le délai, Gandhi prit l'enfant en apparté ... et lui parla.
Quelque temps après, la mère vint remercier Gandhi de ce miracle, elle lui posa cependant la question : "Pourquoi avoir attendu 15 jours". Gandhi lui répondit : "Il me fallait d'abord renoncer au
sucre!".

C'est beau, n'est-ce pas, Lali?