Bangladesh : les empoisonnements aux pesticides font des ravages

Publié le par Bambou254


agriculteur pulvérisant des pesticidesUn agriculteur pulvérisant des pesticides dans le district de Kurigram, dans le nord du Bangladesh. L'empoisonnement lié aux pesticides est une cause de décès importante dans ce pays.
© Contributor/IRIN













Une enquête annuelle du gouvernement sur la situation sanitaire au Bangladesh a révélé que les empoisonnements liés aux pesticides étaient l'une des principales causes de décès. L'enquête met ainsi en évidence un problème de santé de premier plan.



Le bulletin sanitaire de 2009, qui rassemble les statistiques en matière de santé depuis 2008, a enregistré 7 438 décès par empoisonnement lié à des pesticides dans plus de 400 hôpitaux du pays chez les hommes et les femmes âgés de 15 à 49 ans. Le rapport a été publié en décembre 2009. Le bulletin sanitaire de l'année précédente ne mentionnait aucun empoisonnement lié aux pesticides.

Parmi ces morts, les empoisonnements directement dus aux pesticides représentent huit pour cent des victimes. Ils sont précédés uniquement par des insuffisances respiratoires, qui sont la cause de 11 pour cent de ces décès, peut-on lire dans le bulletin.

Muhammad Abul Faiz, professeur de médecine au Sir Salimullah Medical College de Dhaka, a dit que 38 pour cent des 933 cas d'empoissonnement pris en charge par cet établissement en 2008 étaient dus à des pesticides.

Selon M. Faiz, ancien directeur général des services de santé du gouvernement, l'utilisation de produits chimiques pour cultiver des légumes était l'une des principales causes des décès liés aux pesticides.

« Les agriculteurs épandent des pesticides sur leurs cultures sans prendre les mesures de protection appropriées. Ils s'exposent à des pesticides hautement toxiques. Ils inhalent une partie non négligeable des pesticides qu'ils pulvérisent sur leurs cultures pour tuer les insectes », a dit M. Faiz à IRIN.

« D'autres s'empoisonnent parce qu'ils ne se lavent pas les mains et le visage correctement après avoir pulvérisé les pesticides », a-t-il ajouté.

Dans un pays où 75 pour cent de la population active, qui est estimée à 56 millions, exerce directement ou indirectement dans le secteur agricole, il s'agit d'une très mauvaise nouvelle.



Pour en savoir plus : Source : http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2242.php




Publié dans Actualité Santé

Commenter cet article

terreetmer 23/01/2010 22:12



c'est vrai qu'a la long ça devient minant. Je ne sais pas si tu a regardé hier Thalassa c'est bien ils commencent a donner le relais à la télé bon le souci c'est pas encore trop sur les
autres chaines, sauf Arte qui depuis plusieurs années se colle aux problèmes mais c'est pas la masse qui regarde ...
C'est un peu le même souci sur planète attitude les gens sont déjà realiser qu'il y avait vraiment du souci a se faire 
Bon allez courage chaque personne sensibiliser est un plus  
Douce nuit à toi



Bambou254 24/01/2010 05:55


Thalassa, non, je n'ai pas la télé. Ca pollue l'esprit et la nature... hum ! Et puis, je refuse de payer la radio-télé-redevance, imposée en Wallonnie et pas en Flandre !!

Par contre, je regrette de ne pas l'avoir rien que pour ARTE, c'est vrai que leurs émissions, que je retrouve sur le net, sont très bien construites, passionnantes et ont l'air très bien
documentées et sérieuses quant aux sujets débattus....

Bientôt 6h00, alors, bonne journée à toi !!
Bises.


lali 23/01/2010 11:09


Comment peuvent ils savoir ces pauvres agriculteurs?
Rien n'est fait pour les en informer je suppose


Bambou254 23/01/2010 14:22


Bien évidemment pas Lali, du moment qu'ils achètent, c'est tout ce qui comptent. Quant à les informer, savent-ils seulement lire?

Et ce n'est certes pas le seul pays où ce drame arrive. Sans doute TOUS les pays du tiers monde sont concernés.


terreetmer 23/01/2010 01:17


C'est vraiment épouvantable ce qui ce passe là bas, plus l'eau salée qui détruit leur terre comme si leur pauvreté n'était pas suffisante


Bambou254 23/01/2010 05:22


Malheureusement, des situations pareilles , il y en a partout à travers le monde. Et puis, il ne faut pas aller dans le tiers monde pour voir à quel point on se fout de la santé des gens 
quand les intérêts finanaciers sont eu jeu !! OGM, déchets radioactifs dans nos produits de consommation, viande élevée à coup d'hormones et d'antibiotiques, ondes électromagnétiques, mille et un
produits chimiques nocifs, déversements de polluants dans les airs et les rivières...  ... On n'a que l'embarras du choix !

Que c'est décourageant de s'en rendre compte.