Belgique : Magnette plaide pour une loi de sortie du nucléaire

Publié le par Bambou254



De : Réseau "Sortir du nucléaire" (actu@sortirdunucleaire.fr)
Envoyé : samedi 5 décembre 2009 18:16:16


RTBF - 05.12.09 - Le ministre du Climat et de l'Energie, Paul Magnette, regrette le manque de coordination entre les différents niveaux de pouvoir en matière de lutte contre le changement climatique et ne se dit pas favorable à la construction, aujourd'hui, de nouvelles centrales nucléaires. Dans une entrevue publiée par le quotidien L'Echo, il plaide aussi pour une loi de sortie du nucléaire prévoyant un mécanisme d'évaluation annuelle des moyens de production d'énergie, afin d'anticiper des décisions telles que la nécessité de prolonger la vie des centrales nucléaires.

S'il ne va pas jusqu'à prôner une harmonisation complète des politiques des différentes entités en matière énergétique et environnementale, il souhaite une forme de cohérence des normes qui facilite la vie des gens et des entreprises. Il va inviter ses homologues régionaux, la Fédération des entreprises de Belgique, les Classes, moyennes, les partenaires sociaux, etc... pour mener une réflexion globale en matière d'efficacité énergétique au cours du premier semestre 2010.
 
M. Magnette est aussi d'avis que vers 2017-2018, lorsqu'on connaîtra le "post-Copenhague" et la situation industrielle de la Belgique, il faudra reprendre un débat sur le mix énergétique belge et s'interroger sur l'horizon 2030-2050. Opposé à la construction de nouvelles centrales nucléaires pour l'instant, il se montre moins affirmatif pour l'horizon 2050: personne ne peut dire si on aura alors développé le renouvelable, réduit de deux tiers notre consommation d'énergie et si l'on pourra alors renoncer au nucléaire, dit-il.
 
P. Magnette doute d'un pôle environnement de Marshall2.vert

Paul Magnette s'interroge sur la pertinence de la création d'un sixième pôle de compétitivité consacré à l'environnement dans le cadre du Plan Marshall2.vert wallon. S'exprimant samedi matin dans les colonnes du quotidien économique L'Echo, le ministre fédéral du climat privilégie une approche transversale de l'environnement, par le biais d'un programme de développement durable à l'intérieur des pôles existants.
 
Ce nouveau pôle consacré aux technologies vertes s'écarte selon lui de la philosophie de base du plan Marshall, à savoir partir des secteurs existants déjà internationalement compétitifs, pour en faire des pôles que l'on allait soutenir, et des clusters pour aider les secteurs émergents. Le nouveau pôle créé ressemble plutôt à un super cluster, estime le ministre.

Il regrette encore le manque de plan d'ensemble de l'activité économique, résultat de la régionalisation, l'Etat n'intervenant que pour des mesures concernant par exemple le chômage économique ou l'aide à la formation. Evoquant la Conférence des Nations Unies sur le réchauffement climatique de Copenhague, M. Magnette se réjouit des engagements de la Chine en matière de réduction "carbone" mais juge insuffisants les chiffres de réduction des émissions de CO2 annoncés par les Etats-Unis. Faute de pouvoir conclure un véritable accord juridique à Copenhague, le ministre s'estimerait satisfait d'un accord politique complet, avec l'objectif des 2 degrés de réchauffement de la température à ne pas dépasser d'ici 2100.


Publié dans Actualité Nucléaire

Commenter cet article

Euh... J'crois c'est moué 07/12/2009 10:27


Mais t'as à coté de la plaque l'infirme hier !!!

Quand je te demande aux Etat-Unis d'Amérique, c'est pas une question piège !!!
C'est quoi les Etats-Unis d'Amérique

Et ils n'e construisent d'usine Electrique au charbon tous les deux jours, ils se sont un peu calmés quant même. C'est pas la Chine.

Et c'est quoi cette récitation de la production mondiale de charbon ? Je passe pas mon bac il me semble !!!???

Donc la question reste entière...
 



C'est Mouè 06/12/2009 20:20


J'ignorais que vous aviez des centrales nucléaires en Belgique...
M'enfin pourquoi pas...
C'est les Fench qui vous les ont vendu ?
Tu sais combien vous en avez ?

Petit Quiz : Sais-tu combien il y a de centrales électriques au charbon aux Etat-unis  d'Amérique ?... A une cinquantaine près...


Bambou254 07/12/2009 09:01


La Belgique dispose de 7 réacteurs en fonctionnement et d'un réacteur nucléaire arrêté. La conception des
réacteurs provient de la technologie américaine REP. Ils produisent 55% de l'électricité belge.







Réponse au quizz : question piège : d'abord, Amérique du Nord, du Sud , les deux, Canada compris???? Et puis, on en ouvre de nouvelles chaque semaine, comment veux-tu tenir le compte
!!!
Et toi, tu le sais????


Sur le continent américain, les Etats- Unis sont le principal pays producteur (587.2 millions de tonnes équivalent pétrole ou Mtep en 2007) et utilisateur de charbon loin devant le second, la
Colombie avec 46.6 Mtep.





Au sein de la CEE en 2007, la Pologne, avec une production de charbon de 62.3 Mtep, et l’Allemagne avec 51.5 Mtep (malgré sa volonté de s’afficher comme un pays des énergies renouvelables) se
distinguent.



Mais il convient de remarquer que la Russie avec une production de 148.2 Mtep est un des principaux pays exportateurs avec l’Australie, l’Indonésie et l’Afrique du Sud.





Enfin la Chine, avec une production de charbon de 1289.6 Mtep en 2007, est devenue le principal pollueur au monde.