Greenpeace Canada et le scandale des sables bitumeux

Publié le par Bambou254




J'affiche ce message, qui est en fait un appel aux dons, non pas vraiment pour vous proposer de donner un petit quelque chose, mais bien pour attirer votre attention sur ce double-épineux problème:


D'une part, la dagradation sans cesse constatée de notre environnement par les lobbies en tout genre, protégés par le pouvoir politique, qui toujours , font passer l'appât du gain et les "nécessités" de l'économie avant l'intérêt de l'humanité

Mais d'autre part, je remarque au passage qu'une fois de plus, la liberté d'expression est réprimée sévèrement : le citoyen ne peut qu'assister impuissant à cette dégradation, et si quelques courageux osent élever la voix, les voici menacés d'emprisonnement et de lourdes santions financières.







Greenpeace - nos actions, votre implication
20 novembre, 2009
SAbles bitumineux: crime climatique

Un message de Bruce Cox
directeur général de Greenpeace


Je vous écris afin de vous demander votre appui.

Il y a quelques semaines, près de 40 activistes de Greenpeace ont été arrêtés dans le cadre des actions contre les sables bitumineux de l’Alberta. Je fais partie de ces activistes. Dans l’optique de faire avancer l’une de nos campagnes les plus ambitieuses, Greenpeace a orchestré une série d’actions non-violentes contre l’industrie pétrolière, un opposant farouche et prêt à tout pour défendre ses intérêts. Ces activités de Greenpeace marquaient le début d’un débat international sur la question des sables bitumineux.

Les activistes arrêtés font faces à des amendes, voire la prison pour leurs actions non-violentes de désobéissance civile. Le temps presse. Il est temps de mettre fin à la dépendance internationale au pétrole sale et de concentrer nos efforts vers la création d’une révolution énergétique propre. Il fallait agir rapidement pour convaincre nos décideurs. Voilà pourquoi nous avons pris le risque justifié d’être arrêté.

Le courage de Greenpeace de dévoiler l’un des plus grands crimes environnementaux est aujourd’hui confronté à de lourdes amendes. Nos opposants n’ont pas aimé que la vérité ait été dévoilée sur leurs activités. Ceux-ci nous poursuivent pour la modique somme de 1,5 million de dollars. À cela s’ajoutent les frais de court, les frais de justice et les frais de recherche divers pour assurer notre défense. Cette intimidation n’a pas atteint notre volonté à lutter afin d’instaurer une vraie politique pour contrer les dérèglements climatiques. Mais nous ne pourrons vaincre seuls. Plus que jamais, nous avons besoin de votre appui. Je vous demande de faire un don unique AUJOURD’HUI, de sorte que nous puissions continuer à combattre les grands ind! ustriels du pétrole et leurs complices, les gouvernements.

Fort de profits faramineux, les puissantes organisations pétrolières nous ont démontré leur expertise à utiliser la justice comme moyen d’intimidation. Il est très inquiétant que le premier ministre de l’Alberta ait qualifié de « terroristes » les activistes de Greenpeace, alors que les actions de désobéissance civile non-violentes sont démocratiques. Il est clair que le premier ministre de l’Alberta travestira la loi le plus possible simplement pour nous punir et nous taire. Un autre exemple éclatant de la promiscuité perverse entre le gouvernement et certaines industries de l'Alberta et leur peu de considération envers la liberté de parole, la démocratie et l’environnement.

Vous le savez, on peut toujours compter sur les amis lorsque les choses vont moins bien. Je vous demande, vous qui avez démontré votre support à Greenpeace, de donner généreusement à notre campagne. Faire un petit geste et nous aider à combattre ces accusations trompeuses en justice. Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin de votre appui. Je vous invite à faire un don unique aujourd’hui.

Merci infiniment.
Bruce Cox,
directeur général, Greenpeace Canada


P.-S. Sachez que Greenpeace sera présente à Copenhague pour la conférence de l’ONU sur le climat en décembre avec nos meilleurs scientifiques, stratégistes et militants du climat. Votre don aujourd’hui veillera au maintien des ressources nécessaires pour poursuivre nos indispensables campagnes sous plusieurs angles. S.V. P., donnez généreusement.

Informations sur votre abonnement
Vous avez reçu ce courriel car vous avez autorisé Greenpeace Canada à communiquer avec vous à cette adresse.
Si vous ne souhaitez plus recevoir de messages de Greenpeace, vous pouvez vous désabonner.
Greenpeace
Greenpeace Canada - 250, rue Dundas Ouest, Suite 605, Toronto (Ontario) M5T 2Z5
(416) 597-8408 ou 1-800-320-7183




Commenter cet article