GRIPPE A/H1N1 : mail envoyé aux signataires de la plainte lancée par Initiative Citoyenne contre le gouvernement belge

Publié le par Bambou254



Chers signataires,
 
a) En pièce jointe, vous trouverez tout d'abord une lettre pour vous tenir informés. Prenez le temps de la lire, même si elle fait 5 pages car elle fait le point sur des éléments extrêmement importants:
 
- sur les actions en justice déjà menées (NB: les plaidoiries en appel ont lieu demain, mardi 1° décembre à 10H place Poulaert à Bruxelles au 1° étage, salle 1.32; audience publique ouverte à tous)
- sur ce qui reste à mener 
- sur la loi d'exception
- sur la mutation et la situation en Ukraine
- le bilan d'Initiative Citoyenne jusqu'à présent
 
b) Vous trouverez également en pièce jointe de ce mail, les 2 derniers communiqués de presse d'Initiative Citoyenne qui concernent plus spécifiquement les risques du vaccin adjuvanté Pandemrix:
 
- pour les femmes enceintes
- pour les patients transplantés
 
c) Initiative Citoyenne sollicite votre soutien. C'est en effet grâce à la solidarité et à vos dons que nous pouvons au mieux, et en toute indépendance, assurer ce rôle de vigilance citoyenne.
Si vous aussi vous avez saisi toute l'importance et l'enjeu de ce dossier en terme de liberté de choix en santé et de démocratie, surtout, n'hésitez pas, soutenez-nous!
Vous pouvez faire un don, quelque soit le montant et quelque soit le pays: même des dons de 5 euros mis bout à bout, ça peut faire toute la différence!
Pour aller à la Cour constitutionnelle, il faut 4000 euros. Quand on sait que l'OMS et l'ONU ont dit que la pandémie et le degré d'alerte allaient perdurer plusieurs années, il y a tout lieu de craindre un renouvellement de cette loi d'exception, raison pour laquelle il faut s'opposer à celle-ci, tous ensemble, sans plus attendre! Nous comptons sur votre aide!!!! Toutes les infos pratiques pour nous soutenir financièrement se trouvent également en pièce jointe, Merci.
 
d) Nous souhaitons diffuser largement un questionnaire afin de mener une enquête indépendante sur les effets secondaires du vaccin Pandemrix, n'hésitez pas à lire ce questionnaire également en pièce jointe et à le diffuser tout autour de vous!
 
Voilà, chers signataires, merci de votre attention & à bientôt!
 
Pour l'équipe d'Initiative Citoyenne,
 
Sophie Meulemans, Muriel Desclée, Marie-Rose Cavalier




 
Lettre au...pdf (52,4 Ko),
COMMUNIQU...pdf (36,3 Ko),
 Communiqu...pdf (14,5 Ko),
 Soutenir ...pdf (34,9 Ko),
Enquête s...pdf (14,8 Ko)




Je ne sais absolument pas comment joindre à cet article les documents reçus sous format PDF. Si par un extraordinaire hasard vous souhaitez les consulter, envoyez-moi un votre mail en m'adressant un courrier :
-soit en cliquant sur le mot contact qui est juste au dessous de la photo de mon Bambou dans la présentation de ce blog (en haut à droite de la page d'accueil-
-soit  en cliquant sur CONTACT qui sur l'extrême dernière phrase tout en bas de la page.

Merci de votre compréhension!

...Et puis, si qqun a une idée de comment faire pour mettre des docus pdf sur un article, he's welcome!!!!



Le 30 novembre 2009

Chers signataires,
Nous vous remercions vivement d’avoir signé et soutenu notre texte de questions initial au
gouvernement belge concernant la grippe A, la loi d’exception et la vaccination.
Comme vous le savez sûrement, de l’eau a coulé sous les ponts depuis....
Nous souhaitions, depuis des semaines, vous envoyer à chacun un mail pour vous tenir informé mais
techniquement parlant, nous avons eu quelques difficultés avant de pouvoir réunir toutes les adresses
mail afin de vous faire parvenir un petit compte rendu des dernières nouvelles concernant ce fameux
dossier « grippe A et vaccin H1N1 ».
Outre que les réponses de Mme Onkelinx étaient plus que légères et peu satisfaisantes et notre réponse
à cette réponse, nous n’en sommes évidemment pas restés là.
5 membres d’Initiative Citoyenne ont assigné l’état en justice en référé le 15 octobre dernier afin de
faire suspendre la campagne de vaccination tant que des informations plus loyales et plus honnêtes ne
soient pas mises à disposition de tous les citoyens belges sur le rapport bénéfices/risques de ce vaccin
pandémique.
Le 30 octobre 2009 avaient lieu les plaidoiries et le 9 novembre une ordonnance d’irrecevabilité était
rendue par le tribunal qui a rejeté la demande au motif que :
- la vaccination n’est pas obligatoire
- les 5 plaignants se feraient la voix du peuple (« vox populi ») sans avoir d’intérêt propre et
personnel à agir, la class action n’existant pas dans notre pays
Le 12 novembre, une requête d’appel a été déposée parce que :
- que la vaccination soit obligatoire ou non, celle-ci peut induire une mutation qui rendrait le
virus plus méchant pour nous tous, que nous soyons vaccinés ou non
- le fait que la vaccination ne soit pas obligatoire n’empêche nullement des propos dénigrants et
stigmatisants à l’encontre des gens qui y sont défavorables : ainsi, la lettre du médecin dans
son édition du 20 octobre nous traitait déjà de « secte des antivaccinateurs », ainsi Mme
Onkelinx qui prétend sans la moindre preuve que nous serions dans le « fantasme » (Libre
Belgique du 30/09/09), les médecins et les professionnels de santé qui refusent la vaccination
sont assimilés de façon vicieuse à des gens qui manqueraient d’altruisme, dans d’autres pays,
les médecins favorables conseillent à leurs confrères défavorables de « repasser leur
examen »( !), etc etc
- Ce n’est pas parce que les 5 plaignants de cette affaire ont bel et bien un intérêt personnel à
agir que, pour autant, d’autres personnes dans ce pays ne déplorent pas, pour eux-mêmes, la
même situation !
Outre la demande des plaignants de suspendre la campagne de vaccination entamée sur des bases
complètement partielles et partiales et des informations plus que tronquées, il est également demandé
en appel la production du contrat par l’état belge avec la firme GSK.
Ce contrat est d’autant plus important qu’il inclut une « annexe communication » dans laquelle c’est
bien la firme qui fixe ce que l’état peut dire (« liste verte », infos non confidentielles) ou ne peut pas
dire (« liste rouge » soit les informations strictement confidentielles). Or, parmi les informations se
trouvant dans la « liste rouge » figurent notamment les données relatives aux essais cliniques avant
publication par la firme ET celles relatives à la pharmacovigilance c'est-à-dire à la sécurité du produit.
Ce type de contrat scélérat n’est pas propre à la Belgique, il est vrai. Il en est de même avec le contrat
français (comme révélé par le journal Le Point les 29 et 30 octobre derniers), le contrat allemand
(révélé aussi il y a peu par la revue allemande Bild) etc, mais cela ne change RIEN à la gravité de la
trahison opérée par nos dirigeants à l’égard du peuple qu’ils sont censés défendre et protéger de la
cupidité des fabricants de vaccins. Nous sommes TOUS concernés !
http://www.youtube.com/watch?v=Y65R7eFNmAI
Bien sûr, la fausse transparence des autorités fait que, pour sauver les apparences, elles ont
effectivement mis en ligne un contrat totalement caviardé et incomplet entre eux et GSK, sur le site
www.influenza.be (cfr rubrique « publications ») mais cela ne doit duper personne, les données les
plus capitales ayant été soigneusement effacées....
Enfin, les plaignants dans cette instance d’appel, dont 2 sont médecins demandent le droit de pouvoir
prescrire un vaccin SANS adjuvant parce que, le fait que cela ne puisse pas être le cas (contrairement à
bien d’autres états qui ont acheté des vaccins sans adjuvant en cours de route) constitue une grave
entrave à leur liberté thérapeutique que le pouvoir politique est pourtant tenu de respecter.
Les plaidoiries (2X1H soit 1h par partie) pour ce degré d’appel se tiendront ce mardi 1°
décembre 2009 à 10H à la Cour d’Appel de Bruxelles, Place Poulaert (1° étage, salle 1.32 ;
1° chambre). L’audience est publique. N’hésitez donc pas à venir, si vous souhaitez être
présents !
Comme autre action qu’Initiative Citoyenne a soutenu au nom du libre arbitre, mais non menée elle-
même, il y a l’action de 5 femmes enceintes (4 femmes initialement auxquelles s’est jointe une femme
supplémentaire sur base de la comparution volontaire) contre l’état belge en référé pour l’obtention
d’un vaccin SANS adjuvant et SANS mercure (qui est foetotoxique de l’aveu même de la firme
productrice Eli Lilly d’ailleurs..) et non produit sur lignées cellulaires continues donc cancéreuses. Les
avocates de l’état ont prétendu à tort qu’un vaccin tel que demandé par les plaignantes n’existait pas ce
qui est totalement faux puisque le vaccin Panenza de Sanofi par exemple ne contient, en unidoses ni
squalène ni thiomersal et elles ont, pour finir, essentiellement contesté la compétence du tribunal en
prétendant que si la juge donnait raison aux femmes enceintes, il ne s’agirait pas d’une mesure
provisoire mais bien définitive ce qui contreviendrait aux règles juridiques de la procédure en référé.
Là encore, c’est totalement faux puisque, ce vaccin-ci étant par définition temporaire, pour cette
souche-ci, la condition du provisoire se trouve pleinement rencontrée.
L’action de ces femmes enceintes a été entamée le vendredi 13 octobre dernier et les plaidoiries ont eu
lieu ce mercredi 25 novembre au matin. La juge, Cécile Hayez, a dit qu’elle rendrait sa décision pour
ce mardi 1° décembre au plus tard.
Cette action a permis de mettre en lumière un autre grand problème en matière de science et de
médecine, celui des conflits d’intérêts : en effet, il s’avère que le groupement belge des gynécologues
obstétriciens de langue française de Belgique compte GSK, la firme productrice du Pandemrix parmi
ses « sponsors 2009 »...
http://www.rtbf.be/info/belgique/vaccins-grippe-ah1n1-me-beauthier-...
160438
Les avocates de l’état ont bien sûr nié dans leurs conclusions et dans leurs plaidoiries toute influence
de ces conflits d’intérêt dans les recommandations qui ont été faites aux femmes enceintes en
prétendant que cela n’empêchait pas qu’il reste une obligation déontologique d’indépendance des
praticiens....
On jugera utilement avec ce très bon article-ci paru dans une revue d’Evidence Based Medecine :
http://www.minerva-ebm.be/fr/article.asp?id=1279
Outre ces actions-là, d’autres informations tombent tous les jours !
C’est la raison pour laquelle nous avons communiqué des informations de première importance encore
tout récemment à la presse et qui concernent plus spécifiquement les risques du vaccin adjuvanté
Pandemrix pour :
- les femmes enceintes
- les patients transplantés
Vous trouverez d’ailleurs en pièce jointe du mail par lequel vous avez reçu ce courrier, nos deux
derniers communiqués de presse à cet égard. Bien que la presse n’en ait que trop peu parlé, ces
informations sont importantes à connaître : non seulement parce qu’il y va du droit de tout un
chacun à un consentement libre et éclairé mais également parce qu’elles peuvent véritablement
sauver des vies et des santés du désastre le plus complet.
Nous avons fait part de ces informations à plusieurs députés belges en leur demandant instamment
d’agir, en posant des questions à la Ministre à ce propos notamment.
Vous pourrez vérifier si des questions sont effectivement posées à ce sujet en allant dans la rubrique
« séances plénières » puis dans « compte rendu intégral » et aussi dans la rubrique « Commissions »
(celle de la Santé) puis « Interpellations et questions orales » sur le site de la Chambre :
www.dekamer.be
Notez qu’avec ce vaccin Pandemrix, même pour d’autres catégories de la population, la controverse
est loin d’être close. Il y a quelques jours à peine, au Canada, c’était 170 000 doses de vaccin
adjuvanté GSK (l’Arepanrix, équivalent canadien du Pandemrix) qui étaient retirées suite à un surplus
de réactions allergiques1 très graves et le 26 novembre dernier, le Dr Fraslin, médecin généraliste,
pourtant partisan des vaccinations et qui a lui-même reçu le vaccin Pandemrix, a demandé la
suspension de la campagne de vaccination avec le vaccin Pandemrix parce qu’ il estime que les
effets secondaires ont été gravement sous-estimés par les autorités sanitaires2.
Un autre problème criant qui se pose et qui, là aussi, nous concerne tous autant que nous sommes :
celui de la loi de pouvoirs spéciaux ou loi d’exception3.
Malgré les déclarations faussement rassurantes de Mme Onkelinx comme quoi il y aurait des
« verrous » et des garanties avec une limitation temporelle de cette loi à juillet 2010, il est à noter que
cette loi :
- constitue un précédent car JAMAIS il n’y a eu une telle loi en Belgique en matière de
santé et surtout pas pour une grippe faisant bien moins de décès que la grippe saisonnière !
- ne mentionne pas spécifiquement le type de grippe donc pas de mention claire du virus
A/H1N1 v mais juste « pandémie de grippe ». Il y a donc un grand flou.
- peut, potentiellement, détricoter toutes les dispositions juridiques antérieures (là aussi, un
très très grand flou !)
- permet des mesures pénales à l’encontre de ceux qui informeraient du danger des mesures
éventuellement adoptées via cette loi d’exception et les arrêtés royaux d’exécution qui vont
avec (les dispositions pénales concernées figurent au livre premier, chapitre 7 du Code Pénal4)
- met le parlement hors jeu
Il n’est pas trop tard pour introduire un recours à la Cour Constitutionnelle mais il est temps !
Et ce, d’autant plus que l’OMS et l’ONU ont déjà annoncé que la pandémie va durer plusieurs
années5 et que le degré d’alerte pandémique va lui aussi se maintenir pendant plusieurs années !
Il y a donc tout lieu de craindre un renouvellement de cette loi d’exception et, possiblement pourquoi
pas, une modification de l’amendement empêchant la vaccination obligatoire sous dieu sait quel
prétexte !
Un tel recours est possible grâce à la solidarité de TOUS car le prix pour les frais d’avocat est de 4000
euros.
1
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Science-Sante/2009/11/24/002-J...
2
http://www.presseocean.fr/actu/actu_detail_--Il-faudrait-suspendre-...
3
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/societe/la_grippe_a/200909...
texte_a_des_lois_.html
http://www.lalibre.be/debats/opinions/article/530084/un-vaccin-cont...
4
http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/loi_a1.pl?DETAIL=186706080...
&cn=1867060801&table_name=LOI&nm=1867060850&la=F&dt=CODE+PENAL&language=fr&fr=f&choix1=ET&choix
2=ET&fromtab=loi_all&trier=promulgation&chercher=t&sql=dt+contains++%27CODE%27%26+%27PENAL%27and+acti
f+%3D+%27Y%27&tri=dd+AS+RANK+&imgcn.x=41&imgcn.y=12#LNK0022
5
Source du 9 octobre 2009 : (Agence de Presse) Reuters
Citation: « cela pourra prendre des années avant de pouvoir baisser le niveau d'alerte pandémique".(..) "l'alerte
pandémique durera jusqu'à ce que les gens se défendent mieux contre l'infection par le H1N1"....mais "il n'y a aucune
indication à ce jour que cela survienne" (Reuters). »
http://aromaprotect.agence-presse.net/2009/09/28/lonu-estime-que-la...
http://www.ladepeche.fr/article/2009/06/12/623195-Grippe-A-l-alerte...
Nous vous rappelons qu’un virus mutant du virus H1N1 (le D225G) est apparu dans plusieurs pays
dont l’Ukraine. Là bas, le nombre de complications est supérieur.
Après un long silence, l’OMS a finalement dit que ces complications étaient dues au même virus
H1N1 et que donc les vaccins pandémiques restaient efficaces6.
Pour plusieurs scientifiques pourtant, comme le Dr Donald Lau7, la probabilité qu’il s’agisse du
même virus est infinitésimale ! Il doit forcément s’agir d’un virus mutant ou recombiné.
Ainsi donc, contrairement à ce qu’affirme l’OMS, rien ne permet de dire que les vaccins
pandémiques seraient efficaces contre cette variante virale-là mais il est vrai qu’avouer cela, ça
décrédibiliserait les vaccins commandés en tant d’exemplaires par différents pays du monde et
cela ferait petit à petit prendre conscience aux gens de l’impasse et du véritable cercle vicieux
que représenterait des vaccinations pandémiques avec des changements répétitifs d’antigènes !
Outre ces données interpellantes, la durée des contrats conclus notamment par GSK avec différents
états :
- en Allemagne par exemple, le contrat a commencé dès 2007 et devait prendre effet dès la
première pandémie et s’achève en 2012 si aucun cas aigu ne s’est déclaré8...
- en France, d’après les éléments relatés par le journal Le Point, le contrat entre l’état français
et GSK précise : « le contrat entre en vigueur à compter de sa date de signature jusqu’à
livraison complète du volume pandémique par GSK sans que cette durée ne puisse excéder 5
ans »9
- en Belgique, le contrat indique au point 10. : « la durée sera de 5 ans à dater de la date
d’entrée en vigueur »10
Dans les 3 cas (mais c’est sûrement aussi le cas dans bien d’autres pays), la durée du contrat est de 5
ans. 5 ans ! Et, « comme par hasard » l’OMS & l’ONU ont annoncé que cette pandémie-ci et le niveau
d’alerte allaient perdurer un ou 2 ans au moins....
Comment peuvent-ils le prévoir et ainsi l’affirmer ?
Sur quelles bases scientifiques se fondent-ils ?
Va-t-on, au nom de l’argent et en comptant sur la peur des gens, revenir chaque année avec une
« pandémie » qui nécessite un nouveau vaccin ?
Le bilan de l’ action d’Initiative Citoyenne:
Jusqu’à présent, il est vrai, même si nous avions instamment demandé à TOUS les parlementaires du
pays de ne pas voter cette loi d’exception totalement aberrante et injustifiée, ils l’ont fait. Ils l’ont fait
en croyant que le seul risque de cette loi était une vaccination obligatoire. Ils ont alors effectivement
adopté un amendement empêchant la vaccination obligatoire in extremis, parce qu’une citation en
justice avait été déposée quelques heures avant ...
Ecolo qui avait pourtant voté ce projet de loi d’exception en commission a fini par s’abstenir en séance
plénière de même que Groen et le VB.
Sur la vidéo suivante, on peut suivre cette séance plénière surréaliste lors de laquelle la députée Ecolo
Thérèse Snoy se voit successivement assimilée à une extrémiste (parce que le VB a voté de la même
façon !), à une obscurantiste puis à une méfiante instinctive vis-à-vis de la science tout ça parce qu’elle
a osé soulevé des questions importantes sur la sécurité et l’efficacité du vaccin en ne se basant pourtant
que sur des données scientifiques fondées :
http://www.lachambre.be/kvvcr/showpage.cfm?section=none&leftmen...
m/streaming/archive/viewarchivemeeting.cfm?meeting=20091015-2
6
http://www.who.int/csr/don/2009_11_16/en/index.html
7
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=15945
8
http://www.decapactu.com/spip/article.php3?id_article=497
9
http://www.lepoint2.com/sons/pdf/vaccin-H1N1%20medias.pdf
10
http://www.influenza.be/MX-2300N_20091123_111411.pdf
Plus tard, dans les médias, on a pu entendre Mme Onkelinx prétendre qu’en fait cet amendement avait
été pris pour rassurer les gens mais qu’il n’avait jamais été question de rendre cette vaccination
obligatoire.
Ceci sonne d’autant plus faux que plusieurs membres d’Initiative Citoyenne qui se sont rendus à une
séance d’ « information » donnée le 30 septembre 2009 à Ciney par le Dr Daniel Reynders (cellule
Influenza) ont pu notamment entendre de sa bouche le discours suivant qui est mot pour mot exact
puisqu’il est ci-dessous retranscrit à partir d’un enregistrement vidéo :
« Si nous ne recommandons pas une vaccination extensive, c’est aussi parce que ce n’est pas
actuellement justifié compte tenu de l’épidémiologie du virus. Cela ne veut pas dire que si le virus
devait changer de virulence, notre attitude ne pourrait pas changer également. Et je dois
préciser que c’est vrai qu’initialement, il était prévu de vacciner l’ensemble de la population,
c’est entre autres la raison qui justifie le nombre de doses commandées.
Il était prévu de vacciner l’ensemble de la population et il était même prévu de faire cette
vaccination un petit peu comme ils comptent la faire en France mais je dirais encore plus
organisé puisqu’on avait évoqué la possibilité de faire ça comme un week-end électoral et on
aurait utilisé les bureaux de vote pour faire des vaccinations. Mais on a modulé notre réponse en
fonction des informations qui nous arrivent au fur et à mesure et si demain la situation change, mais
oui je serai peut-être obligé de tenir un autre discours mais je n’en serai pas honteux, simplement parce
que j’aurai tenu compte de l’évolution de la situation et la biologie n’est pas une science exacte, c’est
une science qui évolue. »
Or, quelle négation de la biologie pourtant que de vacciner l’ensemble des individus,
immunologiquement tous différents avec un vaccin standard !
Dans un journal suisse daté du 21 novembre 2009 on peut lire dans un article intitulé « Vaccination
obligatoire : le tabou est brisé »11 que « Tout le monde sait qu’une pandémie beaucoup plus
grave finira par arriver » et que plusieurs officiels disent pouvoir imaginer qu’on puisse rendre une
vaccination obligatoire pour l’entièreté de la population et que pour eux, cela leur semblerait
légalement justifiable. !!!!!!
La convention d’Oviedo (1997) qui a pourtant été signée par TOUS les états européens stipule
pourtant explicitement que le « l’intérêt et le bien de l’être humain doivent prévaloir sur le seul
intérêt de la société et de la science ».
Jamais, on le voit, la vaccination forcée et généralisée ne pourra constituer une situation,
médicalement, scientifiquement et éthiquement acceptable. Nous devons donc être très vigilants et
c’est pourquoi Initiative Citoyenne qui entend contribuer à cette vigilance populaire a besoin de votre
soutien !
De plus, même non obligatoire, il est absolument impératif de donner une information loyale et claire
sur le rapport bénéfices/risques du vaccin parce que, comme l’a si bien dit Jacques Prévert :
« Quand la vérité n’est pas libre, la liberté n’est pas vraie »
Nous vous remercions du temps que vous aurez pris à lire ces lignes !
Pour Initiative Citoyenne,
Sophie Meulemans, Muriel Desclée, Marie-Rose Cavalier
initiative.citoyenne@live.be
11
http://archives.lematin.ch/LM/LMD/-/article-2009-11-355/dans-les-ho...
30-du-personnel-se-sont-fait


















Publié dans Actualité Santé

Commenter cet article