Japon : la dénatalité s’accélère et le nombre de décès augmente

Publié le par Bambou254




www.next-up.org www.express.co.uk/posts/view/149153/Japan-has-fewer-babies-more-deaths 01 01 2010


http://www.next-up.org/images/Japon_acceleration_denatalite.jpg

Le déclin de la population Japonaise s’est accéléré en 2009, avec un nombre de naissances en baisse de 2% par rapport à l'année précédente.
Les statistiques préliminaires du Ministère de la Santé ont montré un chiffre de 22.000 bébés japonais en moins que l'année dernière pour un total de 1,069 million de naissances. Ce déclin suit une légère augmentation en 2008. En attendant, cela fait la neuvième année consécutive que le nombre de décès a encore augmenté pour atteindre le chiffre de 1,144 million. C’est le chiffre le plus élevé depuis que le gouvernement a commencé à enregistrer les données démographiques en 1947. Moins d'enfants sont nés au Japon l'an dernier
"On s'attend à ce que la tendance du déclin croissant de la population continue à l'avenir car le nombre des décès dues au vieillissement de la population augmente, alors que le nombre de femmes qui sont en âge de procréer est décroissant", a déclaré un fonctionnaire du Ministère de la Santé. Avec un indice extrêmement bas de fertilité et avec l’allongement de l’espérance de vie, le Japon fait face à une bombe à retardement démographique qui va déstabiliser les systèmes de santé, de la sécurité sociale et des retraites. Le Premier Ministre Yukio Hatoyama a dévoilé la semaine dernière un budget qui a inclu des dépenses amplifiées concernant les aides sociales pour les enfants afin d’encourager plus de femmes à avoir des bébés. Mais il fait face à une réalité plus que préoccupante et bien ancrée. Le Japon a en pourcentage le plus bas taux de fécondité des 31 pays les plus importants du monde. La projection de sa population actuelle de 126 millions d’habitants donne une prévision d’une baisse d’un quart d’ici 2050 associée à environ 40% du pays qui aura plus de 65 ans, selon les évaluations du gouvernement. De plus peu de Japonais se marie. Le nombre de mariages en 2009 a baissé de 1.7% par rapport à l’année précédente pour un total de 714.000, a indiqué le Ministère de la Santé. Les divorces ont encore augmenté d’environ 2.000 cas soit un chiffre de 253.000. Maintenant les principales causes de décès sont les cancers, maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC).
_________________________________________________________________________________________________________________________________













Publié dans Actualité Santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article