Qu'en pensez-vous? Manque d'eau potable dans le sud-ouest de la Chine touché par la sécheresse‏

Publié le par Bambou254




De : reseau sortir du nucléaire (actu2@sortirdunucleaire.fr)
Envoyé : mercredi 17 mars 2010 16:09:35
À : rezo-actu@sortirdunucleaire.org


http://www.rtbf.be/info/sites/rtbf-info/files/imagecache/DetailImage/node_images/chine_17.03.jpg

PEKIN - Des millions d'habitants du sud-ouest de la Chine doivent faire face à une pénurie d'eau potable en raison d'une sécheresse exceptionnelle, a rapporté mercredi le Global Times.

Les provinces du Guizhou, Yunnan et Sichuan, ainsi que la région du Guangxi et la métropole de Chongqing, sont touchées, avec des précipitations inférieures de 60% par rapport à la normale, selon le quotidien.

Le Guizhou, dont 86 des 88 villes manquent d'eau, soit plus de 17 millions de personnes, est la province la plus affectée.

Certaines rivières y sont à sec et, dans certaines zones, les villageois dépendent de la distribution d'urgence d'eau potable mise en place par les autorités.

Les sécheresses sont courantes en Chine, mais celle-ci est particulièrement sévère et, selon les responsables météorologiques, certaines zones du Yunnan n'en avaient pas subi de semblable depuis cent ans.

 

(Si je peux me permettre une remarque quand même : il y a 100 ans, on ne parlait pas de réchauffement climatique, et pourtant ces calamités naturelles (je dis bien naturelles, à cette époque-là en tout cas !) existaient déjà .... Qu'en pensez-vous? ... )


Ces derniers mois, le gouvernement a tenté de faire tomber la pluie artificiellement à l'aide de fusées ou en dispersant des produits chimiques dans le ciel, mais, selon Chine Nouvelle citant des responsables, ces efforts n'ont guère été couronnés de succès en raison d'une humidité faible.

Les prévisionnistes ne voient pas d'amélioration à court terme, alors que la demande en eau des agriculteurs va s'accroître avec les cultures du printemps.

(©AFP / 17 mars 2010 06h10)



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article