Michel Tarrier sort son dernier livre de justesse !!! "Nous, peuple dernier"

Publié le par Bambou254




Ce qu'en dit Michel dans sa présentation :

NOUS, PEUPLE DERNIER : le nouveau Tarrier arrive !
(Cliquez sur l'image)

« Les fruits de l’homme sont empoisonnés et détruisent la terre. »

La page du livre :
http://perso.wanadoo.es/tarrieri/NousPeupleDernier/Ecologue-philoso...

Des peuples premiers à nous, peuple dernier, il n’aura fallu que quelques siècles de conquêtes irrespectueuses, de progrès chimérique et de myopie écologique pour qu’on en arrive là, au pied du mur.

NOUS, PEUPLE DERNIER

C’est un gros livre de 448 pages !

Un livre qui n’aurait pas dû paraître…, tant est grande la difficulté d’être publié quand on s’en prend, sans détours, aux racines du mal et que l’on ose la thèse d’un syndrome de la civilisation occidentale.

Depuis cinquante ans, les dégâts causés par l’humanité sont supérieurs à ceux qu’elle a occasionnés depuis son origine.
Une enquête téméraire et sans langue de bois sur notre grand hold-up planétaire.
Certains se souviendront que l’un des premiers numéros de la Gueule Ouverte titrait en octobre 1973 : « Quelle Terre laisserons-nous à nos Enfants ? ».
D’autres évoqueront l’œuvre de Théodore Monod : « Et si l’aventure humaine devait échouer ».
On peut dire que, dans ce nouvel opus, mon enquête dérangeante aboutit à des résultats dont on peut difficilement se glorifier.

« Tarrier, de sa plume infrarouge et de son écriture à fleur de peau, n’y va pas de main morte pour briser les indicibles… tout en plaidant pour la juste cause animale. »

Pour les citoyens de la Terre les plus volontaristes, il reste quelques pistes pour s’en sortir, mais bien loin des nouveaux chemins vaseux que tentent de tracer les maîtres du monde, seulement désireux de lubrifier le soi-disant post-capitalisme d’une crise qui n’est que phase finale.
Il suffirait peut-être d’attendre, en poussant un peu la porte sur le large…

Courage éco-guerriers !
« Du sang, de la sueur et des larmes ! » Winston Churchill
« Allons ! La marche, le fardeau, le désert, l’ennui et la colère. » Arthur Rimbaud.

Un livre qui donne enfin raison à ceux dont on disait toujours qu’ils avaient tort...

Bientôt en vente chez votre libraire et dans les librairies en lignes (Amazon, Fnac, etc.).

La page du livre :
http://perso.wanadoo.es/tarrieri/NousPeupleDernier/Ecologue-philoso...

Et dites-vous bien que ce livre n’aurait jamais dû paraître !
Merci aux Éditions L’Harmattan, Paris, où vous pourrez aussi l’acquérir dans leur librairie dès sa publication, fin de ce mois.
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp

Si vous souhaitez me l’achetez directement (avec une pensée fraternelle dédicacée !), écrivez-moi !








Qui est Michel Tarrier???
 Découvrez-le sur Planète Attitude !!


Parce que :
"L'OBLIGATION DE SUBIR NOUS DONNE LE DROIT DE SAVOIR"
(Jean Rostand)

Naturaliste-écrivain, entomologiste-voyageur, écologue, écologiste biocentriste et radical (par nécessité !), essayiste (écosophie), polémiste, mais artiste sans talent...
Solitaire et solidaire, néo-panthéiste, libre-penseur, iconoclaste, partout électron libre.

Initiateur et co-fondateur de La Maison de l'Écologie et des Écosystèmes du Maroc.
http://www.ctv.es/USERS/tarrier/tarrier_M/contact.htm

Mes derniers livres :

2050, SAUVE QUI PEUT LA TERRE !
Éditions du Temps
http://users.skynet.be/jdelacre/2050/unedelecologie.html
http://www.medi1.com/player/player.php?i=1621986
http://www.amazon.fr/2050-Sauve-qui-peut-Terre/dp/2842743857

FAIRE DES ENFANTS TUE, éloge de la dénatalité
Éditions du Temps
http://web.mac.com/jdelacre/Enfants/enfants.html
http://www.amazon.fr/Faire-Enfants-Surpopulation-Tarrier-Michel/dp/2842744403

LES PAPILLONS DU MAROC, guide d’identification et de bio-indication
Mis en illustrations par Jean Delacre
Avant-propos de Serge Orru (WWF-France)
Éditions Biotope
***Ouvrage récompensé par le Prix A. Constant du meilleur livre entomologique pour l'année 2008 (Société entomologique de France / Muséum national d'Histoire naturelle de Paris).
http://www.biotope.fr/editiondiffusion/fichelivre/papillons-maroc/index.php
http://www.image-nature.com//objet_79.html
http://web.me.com/jdelacre/Maroc/Lepidoptera.html
http://www.amazon.fr/Papillons-jour-Maroc-didentification-bio-indication/dp/2914817169

NOUS, PEUPLE DERNIER
Éditions L'Harmattan
À paraître en 2009.

UN DÉSERT PLEIN DE VIE. Carnets de voyages naturalistes au Maroc saharien
Co-auteur Michel Aymerich
Préface de Serge Orru (WWF-France)
Éditions La Croisée des Chemins
À paraître en 2009.
http://www.geres-asso.org/Extraits-Livre-desert.pdf

Mes sites :

http://www.tarrier.org.es
http://homepage.mac.com/jmdelacre/meem
http://www.geos-nature.org:80/
http://www.geres-asso.org/

Une critique de charme :

http://www.eco-echos.com:80/dotclear/index.php?2007/11/20/286-2050-sauve-qui-peut-la-terre-un-livre-de-michel-tarrier

Reprise d’une bio :

Naturaliste français né à Paris en 1947, Michel R. Tarrier construit très tôt sa vie autour de sa passion pour la nature.

Après s’être initié à l’étude des insectes dès son plus jeune âge dans la région francilienne, conseillé alors par le biologiste Jean Rostand, c’est dans les Alpes du Sud qu’il découvre dès 1965 ses premiers insectes nouveaux pour la science, qu’il commence à publier dans les revues savantes et qu’il devient l’entomologiste atypique et free lance bien connu des milieux initiés. Ses premiers travaux fondés sur la taxinomie évolutive font débat. Il se consacre d’abord à l’étude des coléoptères Carabidae et fut nommé alors « Monsieur Carabes des années 1970 ». Il s’installe en Andalousie en 1985 et se tourne, en homme de terrain invétéré, vers l’étude des papillons. Il passe alors toute l'Espagne au peigne-fin de sa science entomologique. C’est le début des grandes agressions anthropiques à l’égard de la nature et Tarrier s’emploie à utiliser le caractère bio-indicateur de ses papillons pour une veille soucieuse et une défense qu’il voudrait sans faille des habitats, de plus en plus malmenés par la pression anthropique. Écologue autodidacte devenu écologiste par la force des choses, il commence un véritable combat et entre dans l’écologisme actif. Il prospecte alors le Maroc, durant plus de quinze ans, parcourt plus d’un million de kilomètres de routes et de pistes du Rif au Sahara, dresse une cartographie entomologique ainsi qu’une banque de données très conséquente et documentée des écosystèmes de ce pays. Il tente par le biais des médias de participer à l’écologisation du Maroc qui, démographie et développement aidant, atteste un grave déclin de son riche biopatrimoine. Il donne notamment de la voie pour la sauvegarde de la forêt de cèdres et contre le surpâturage.

Persuadé que l’homme moderne va à sa perte en agressant outre-mesure la biosphère, Tarrier se fait essayiste, écrit, publie et communique beaucoup, notamment sur la toile. Ses premiers livres font polémiques parce que, écologiste radical dans l’esprit de Hans Jonas, Arne Naess et James Lovelock, il s’en prend aux monothéismes régnant et à l’anthropocentrisme insolent (selon lui) qu’il estime coupable du manque de respect à l’endroit des paysages et des autres espèces. Sa théorie est qu’en détruisant son milieu, l’humain pratique une politique de la terre brûlée qui va le conduire à un véritable autogénocide.

Ses derniers livres, 2050, Sauve qui peut la Terre et Faire des enfants tue, sortent en 2007 et 2008, publiés par les Éditions du Temps. Le dernier, qui est un éloge à la dénatalité afin de soulager la planète d’une surpopulation que l’auteur évalue comme indésirable, fait scandale en raison de la violence de son ton pamphlétaire. Il n’en continue pas moins ses recherches entomologiques et publie aux Éditions Biotope, Les Papillons de jour du Maroc, un important ouvrage fortement illustré où la bio-indication recommandée est au premier plan.

Quelques citations de Michel Tarrier :
« En 1950 nous pensions faire reverdir les déserts, en 2050 nous aurons réussi à désertifier la Terre entière. »
« Il y a, entre la Terre-mère et chacun de nous, comme un cordon ombilical sacré. Et les terriens qui l’ont coupé sont des extraterrestres. »
« Je ne parviens pas à comprendre que ceux qui croient en la création divine s’acharnent à massacrer la Nature, tandis que ceux qui n'y croient pas s’entêtent à la protéger ! »
« La Terre tu respecteras, les ressources, les plantes et les bêtes tu honoreras. Tu aimeras ta planète comme toi-même », où est ce Onzième commandement ? »
« Dieu n’existe pas, c’est une invention de l’homme… Alors rien de ce qu’invente l’homme n’existe ? »
« Nous savons d'où nous venons, mais pas très bien où nous allons. Notre Terre sera bientôt chauve et polluée. Notre Terre est une île. (...) Le destin de l'île de Pâques a valeur de symbole pour l'ensemble de la planète. »
« La fécondité humaine est une malédiction. »
« La surpopulation est un crime contre l’humanité. »
« Faire des enfants nuit gravement à la planète. »
« Si on aime les enfants, il ne faut pas en faire. »

Un déjeuner avec Le Monde :
http://homepage.mac.com/jdelacre/2050/tarr..html

Une radio sur un livre :
http://www.medi1.com/player/player.php?i=1621986

Une radio sur la cédraie marocaine :
http://www.medi1.com/player/player.php?i=1292917

Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Tarrier



"Jusqu'où pourra-t-on aller trop loin?"
M. Tarrier



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jo Benchetrit 21/06/2010 08:21



Ce tortionnaire d'insectes, qi mange des animaux alors que la planete creve des elevages et aussi de la chasse devastatrice, collectionneurs de papillons MORTS, est il un modèle   qui peut
donner un bel exemple aux hommes?


de plus, il tient un discours antisémite patent.


A ce suejt, je tiens des mails à la disposition de qui veut.



Bambou254 21/06/2010 14:52



Je connais Michel Tarrier via des forums , j'ai eu l'occasion de discuter avec lui. Sans l'apprécier excessivement, je crois pourvoir affirmer, d'abord qu'il est végétarien, ça , j'en suis au
moins sûre. Entomologiste , oui, ollectionneurs d'animaux à épingler, ça m'étonnerait fort, c'est pas son genre.


Et encore une chose que je peux affirmer , c'est qu'il est contre tout prosélytisme, quel qu'il soit, la nuance est là . Il est pour la dénatalité, ce qui ne veut pas dire qu'il soit pour
l'extinction de l'espèce humaine.


Il fait beaucoup pour la défense des biotopes naturels au Maroc, dans l'Atlas notamment...


Je crois qu'avant de porter un jugement aussi sévère sur qqun qu'on ne connait pas, il faudrait justement se donner la peine de le connaître, de discuter avec lui sur des forum.


 


Tu peux lui parler librement aux adresses qui suivent :


http://crefrance.ning.com/profile/MichelTarrier28


http://deuxmille50.ning.com/profile/MichelTarrier448?xg_source=activity