Next-up : téléphones mobiles et vraies pandémies : morceaux choisis

Publié le par Bambou254



http://www.next-up.org/images/Telephonie_mobiles_et_vraies_pandemies_850.jpgClique sur l'image....


04 01 2010 par Serge Sargentini Next-up organisation L’adage : "Tout ce qui est exagéré est insignifiant" peut-il s’appliquer à l’avalanche médiatique actuelle venant d’outre atlantique sur les prévisions alarmistes concernant les 4 milliards d’utilisateurs de téléphones mobiles ?. Actuellement les américains découvrent et prennent enfin conscience qu’ils ont été totalement désinformés des risques issus de l’exposition des champs proches des irradiations artificielles micro-ondes de leurs "chers mobiles".


Face à l’évidence des études scientifiques qui convergent presque toutes vers les mêmes conclusions alarmistes, c’est probablement une véritable pandémie qui se prépare et qui risque d’impacter 400 millions d’utilisateurs, ce chiffre est faramineux. Contrairement à la France où le silence médiatique est assourdissant, aux USA les politiques prennent au sérieux les avancées scientifiques, parallèlement les articles explicatifs très explicites chiffrés sont pléthoriques [ex.: Debate still raging, over cell phone link] et l’information scientifique adopte un nouveau visage [vidéo-UK]. Paradoxalement c’est encore et toujours l’OMS qui est au centre de la tourmente ! Cette pandémie de tumeurs aux cerveaux n’est pas imaginaire, elle va frapper massivement et bien évidemment les jeunes qui dans leur grande majorité ne respectent pas les consignes les plus élémentaires d’utilisation, notamment la zone de sécurité du lobe d’irradiation de l’antenne relais du mobile.


.......


Mais en ce début d’année 2010, il y a accentuation de la problématique sanitaire des irradiations micro-ondes issues des communications mobiles et une nouvelle fois l’OMS en porte la plus grande responsabilité. Aujourd’hui avec la grippe H1N1 l’OMS est aussi accusée d’avoir sciemment créé une fausse pandémie, mais cette fausse pandémie ne va-t-elle pas malheureusement accoucher d’une nouvelle vraie pandémie ?
Les autorités mondiales ou gouvernementales de santé n’ont pas pris en compte sciemment, par ignorance ou par manque de compétence les interactions complexes des composants des vaccins contre la grippe H1N1 avec le métabolisme humain. L’homme est totalement bio-électromagnétique, tout ce qui est artificiel transgresse et entre en interaction avec les lois fondamentales physico-chimiques de l’équilibre bio-électromagnétique qui régissent le métabolisme humain ; c’est une source de désordres qui provoque le Syndrome des Micro-Ondes [détails pathologies SMO].
En conséquence, injecter (introduire) dans l’organisme humain d’une masse importante de la population des adjuvants contenant des dérivés métalliques destinés à exciter les défenses immunitaires tels que l’hydroxyde d’aluminium (aluminium vaccinal) ou autres peut être qualifié d’inconscience criminelle.


De facto, et je pèse mes mots, il y a maintenant deux catégories de personnes dans le monde, ce n’est pas du racisme, mais une cruelle vérité : Celles qui se sont faites vacciner contre la grippe H1N1 et les autres. En France cette catégorie de population représente environ 5 millions d’individus qui ont maintenant dans leur corps une anomalie physiologique (comparable à un poison) qui n’en ressortira plus. Associée à l’interaction de la nouvelle pollution artificielle environnementale issue des irradiations Hautes Fréquences micro-ondes, ces neurotoxiques métalliques vont générer de façon insidieuse, dans certains cas, des processus dégénératifs notamment au niveau du Système Nerveux Central (SNC).



Pour lire le document en entier, cliquez sur le lien suivant :
http://www.next-up.org/pdf/Telephonie_mobile_et_vraies_pandemies_04_01_2010.pdf








Interpelant.... Je ne dirais pas que cela soit impossible.
Je trouve même ça tout à fait plausible.









Publié dans Actualité Santé

Commenter cet article