Nucléaire : they will be so sorry...

Publié le par Bambou254







GREENPEACE

 

Greenpeace a mené ce matin une action sonore contre le nucléaire


12 militants ont déposé ce matin une installation sonore au 16 rue de la Loi, à l'entame du Conseil des ministres. « Avis à la population : la fermeture des trois plus anciens réacteurs nucléaires est reportée pour une durée probable de dix ans. Le gouvernement s'excuse, mais ici c'est le nucléaire qui fait la loi. » C'est la teneur du message que Greenpeace a diffusé au nom du Premier ministre Herman Van Rompuy. Après une demi-heure, l'action était terminée mais notre message a bien été entendu par les ministres.

Les dés semblent jetés quant au sort réservé à la loi de sortie du nucléaire dans la déclaration gouvernementale attendue le 13 octobre prochain. Une prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires de dix ans est bel et bien à l'ordre du jour pour les trois plus anciens réacteurs belges qui auraient – selon cette loi – dû cesser leurs activités en 2015. Le gouvernement prétend à un problème d'approvisionnement des énergies renouvelables. Cet argument est monté de toutes pièces par le lobby nucléaire.

Le nucléaire empêche le développement de l’énergie verte. Et si on tient compte des risques et des déchets, l’énergie nucléaire coûte bien plus qu’elle ne rapporte. L’Etat est perdant, vous êtes perdant. Le seul gagnant, c’est à nouveau Electrabel.

>Lisez notre article, visionnez les images et la vidéo de l'action

Montrez votre désaccord à ce projet de loi. Diffusez notre clip à tous vos contacts !
Via e-mail en diffusant ce lien www.youtube.com/watch?v=zqm0caYzJrA
Ou via vos résaux sociaux.







Publié dans Actualité Nucléaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article