Offre d'emploi : postulez comme permanent-e-s bénévoles à la maison de résistance au nucléaire de Bure !

Publié le par Bambou254


Contact : Philippe Brousse - Directeur du Réseau Sortir du nucléaire (philippe.brousse@sortirdunucleaire.fr)


> Merci de faire circuler cette information à votre entourage.

Réponse attendue avant le 15 janvier 2010.
Répondez uniquement à Jocelyn PEYRET <jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.fr>



Le Réseau Sortir du Nucléaire et l'association BZL (Bure Zone Libre) recherchent plusieurs militants bénévoles pour assurer - pendant plusieurs mois à compter d'avril 2010 - la permanence à la maison de la résistance au nucléaire de Bure dans la Meuse en Lorraine. 


Une expérience unique !

A programme :
- animation au quotidien de la maison,
- suivi/encadrement des différents chantiers de rénovation dont celui de la future salle multi-activités où quelques artisans interviendront en complément des bénévoles. Les travaux reprendront aux beaux jours vers la mi avril 2010.

Attention, il ne s'agit ni d'un camp de vacances, ni d'un squatt de luxe ou d'une retraite monastique...

Qualités requises :
- sens aigu de la vie en collectivité,
- compétences de bricoleur averti,
- encadrement d'équipes de bénévoles qui seront de passage dans la maison...

Bref, si vous êtes disponible, dynamique et autonome, avec une sacrée dose de militantisme chevillée au corps (la perle rare quoi !) pour apprécier l'activité d'une grande maison au sein d'un village perdu au milieu de nulle part (dans une région dévolue au nucléaire).

Vous ne savez pas quoi faire pour pimenter vos prochains mois et que la lutte antinucléaire, vous tient à cœur... n'hésitez pas une seconde !

Rejoignez la militance active en adressant une lettre de motivation pour vous porter candidat-e-s (vous pouvez aussi postuler en couple). Vous ferez alors peut-être partie de la pré-sélection de candidats qui bosseront ensemble pour le meilleur à la maison de Bure tout en évitant le pire, à savoir l'enfouissement des déchets radioactifs les plus dangereux pour des millions d'années (condamnant ainsi la santé des générations futures).

Ecrivez sans tarder - avant le 15 janvier 2010 - à Jocelyn PEYRET <jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.fr>

> Merci de préciser votre motivation, vos compétences et la période précise au cours de laquelle vous êtes prêt-e à vous investir (un mois minimum). N'oubliez pas d'indiquer toutes vos coordonnées (adresse postale, mail, téléphone). Si vous êtes pré-sélectionné-e-s, vous serez invité à venir découvrir concrètement la maison de Bure et à discuter des différentes modalités.

 
Avant de postuler, merci de lire ces précisions supplémentaires :
 
- Disponibilité : cela sous-entend le fait d'être occupant-e permanent-e à la maison de la résistance de plusieurs semaines à plusieurs mois. En contre-partie, un bail de location précaire et gratuite sera signé.
- Indemnisation : un défraiement sera proposé et fera l'objet d'un accord entre le(s) candidat(s) pour participer à leurs frais généraux.
- Accueil et animation : être en capacité de recevoir de façon conviviale un bénévole, un journaliste, un militant ou un simple visiteur s'informant de la lutte antinucléaire.
- Travaux : Avoir un sens pratique et des notions de bricolage, savoir déléguer les petits boulots à effectuer tout comme les gros travaux (en lien avec l'architecte et les artisans qui interviendront sur le chantier), organiser la répartition des tâches dans la bonne humeur. Un chantier de bénévoles ne se gère absolument pas comme un simple conducteur de travaux qui donne des ordres et veille à leur exécution ...
- Vie en collectivité : savoir prévenir et éviter les conflits relationnels en instaurant un climat convivial et militant au quotidien.
- Respect de la charte de la vie de la maison : à faire appliquer et respecter par toute personne entrant à la maison en la présentant dès le départ pour éviter toute dérive.
- Lien avec les personnes impliquées dans le suivi de la maison : faire un point hebdomadaire à la liste de discussion internet [maison-Bure] + contact spécifique en cas de souci avec les membres de Bure Zone Libre.
- Partage des tâches ménagères : faire respecter le partage des tâches et instaurer un minimum d'hygiène et de propreté et de rangement dans la maison.
- Partage des frais de bouche entre bénévoles : une caisse commune à participation libre sera mise en place. Le prix moyen des repas sur une journée sera évalué à titre indicatif.
- Adhérer à BZL : l'adhésion de 12 euros par an est obligatoire pour chaque bénévole (temporaire ou permanent) notamment pour des questions d'assurance.

Pour voir les photos et commentaires sur les derniers travaux à la maison de Bure, cliquez sur :
http://burezoneblog.over-blog.com/

Alors, à bientôt à Bure ?

Ecrivez sans tarder et avant le 15 janvier 2010 à Jocelyn PEYRET <jocelyn.peyret@sortirdunucleaire.fr>





Publié dans Actualité Nucléaire

Commenter cet article