Pétition AVAAZ : non à la légalisation de la chasse à la baleine !!!!

Publié le par Bambou254

 

 

Chers amis,


Une proposition attendue ce jeudi pourrait lever le moratoire mondial sur la chasse commerciale à la baleine dans certains pays. Signez la pétition urgente pour maintenir le moratoire et protéger les baleines:


Signez la pétition!

Ce jeudi doit être dévoilé un projet qui pourrait légaliser la chasse commerciale à la baleine pour la première fois depuis 24 ans.

Le sort de ce projet sera déterminé en grande partie par les réactions immédiates du monde face à ce texte -- et selon nos informateurs, beaucoup de gouvernements ont prévu de soutenir le projet et d'autoriser la reprise de la chasse commerciale. C'est maintenant ou jamais que nous devons nous faire entendre pour que nos gouvernements s'opposent au texte et sauvent les baleines.

Avaaz vient de lancer une pétition urgente pour montrer à nos dirigeants que les citoyens demandant la protection des baleines, et non la chasse meurtrière à des fins commerciales. La pétition sera envoyée aux délégués de la Commission baleinière internationale chaque fois que nous atteindrons 100 000 signatures supplémentaires -- signez ici et faites suivre ce message :

http://www.avaaz.org/fr/whales_under_threat/?vl

Un consensus international fort a permis de s'opposer à la chasse à la baleine pendant des décennies -- mais cela n'a pas empêché le Japon, la Norvège et l'Islande de continuer à chasser les baleines, d'ignorer le moratoire international et d'utiliser une lacune dans cet accord en prétendant que leurs expéditions entraient dans le cadre de la "recherche scientifique". Aujourd'hui ils pourraient être récompensés par un projet de "compromis" qui rendrait légal leur activité de chasse commerciale à la baleine.

Pire encore, un certain nombre de pays suivent attentivement ce processus -- avec en arrière-plan l'idée de lancer leurs propres programmes de pêche à la baleine si le projet en discussion est accepté. En effet si le Japon, la Norvège et l'Islande peuvent chasser et vendre les baleines, d'autres risquent de demander "pourquoi pas nous?"

Il est temps de sauver les baleines -- une fois encore. Cliquez ci-dessous et faites suivre le message pour s'opposer à la levée du moratoire sur la chasse commerciale à la baleine:

http://www.avaaz.org/fr/whales_under_threat/?vl

Il y a 40 ans, les baleines étaient proches de l'extinction. Mais grâce à une grande mobilisation internationale, le monde a décidé d'interdire la pêche à la baleine en 1986. Ce moratoire est une des grandes victoires du mouvement de défense de l'environnement.

Aujourd'hui, les baleines font face à de nombreuses menaces: pas seulement les harpons des chasseurs, mais aussi le changement climatique, la destruction des écosystèmes en raison de la surpêche et de la pollution, ainsi que les filets prévus pour capturer d'autres poissons. Une nouvelle vague de chasse commerciale à la baleine pourrait décimer ces créatures douées d'une grande intelligence et d'une vie sociale proche de l'humanité. Nous ne pouvons pas prendre le risque d'un tel recul.

Avec espoir,

Ben, Ricken, Paula, Iain, David, Luis, et toute l'équipe d'Avaaz


SOURCES:

Informations sur la Commission Baleinière Internationale et le moratoire entrée en vigueur en 1986:
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/_14358/index.html

Le document le plus récent rendu disponible par la CBI concernant le compromis actuellement en discussion (texte en anglais):
http://www.avaaz.org/recent_draft_IWC

Un article du Devoir sur l'état des négociations au sein de la CBI:
http://www.ledevoir.com/international/actualites-internationales/286361/la-commission-baleiniere-menacee-d-extinction

---------------------------


Soutenez le réseau Avaaz! Nous sommes entièrement financés par vos dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d'entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible. Donnez ici.

 

 

 

 

Publié dans Pétition animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article