Pétitions (Oxfam et Amnesty International) en faveur de la République Démocratique du Congo .

Publié le par Bambou254

 

http://www.isavelives.be/files/logo-isl-02.gif

 

Action : République Démocratique du Congo, les persécutions contre les défenseurs des droits humains doivent prendre fin

 



Pour signer la pétition d'Amnesty International, cliquez sur l'adresse ci-dessous :

http://www.isavelives.be/fr/node/5099


 

 

Le17 février, Amnesty International a appelé le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) à protéger les défenseurs des droits humains, qui continuent d’être appréhendés de manière arbitraire par les organes chargés de la sécurité nationale et de recevoir un nombre alarmant de menaces de mort.

 

 

Le17 février, Amnesty International a appelé le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) à protéger les défenseurs des droits humains, qui continuent d’être appréhendés de manière arbitraire par les organes chargés de la sécurité nationale et de recevoir un nombre alarmant de menaces de mort.

Dans sa brochure Les défenseurs des droits humains attaqués en République démocratique du Congo, Amnesty International rend compte des persécutions subies par huit défenseurs des droits humains influents en RDC, un harcèlement que l'organisation craint de voir s'accentuer durant la période précédant les élections présidentielles et générales de 2011.

Le gouvernement de la RDC doit garantir le droit à la liberté d’expression et agir pour que les défenseurs des droits humains congolais soient protégés contre les menaces, les arrestations arbitraires et les agressions. Nombre de militants des droits humains sont détenus uniquement parce qu’ils s’expriment en faveur d’autres personnes.



Golden Misabiko, le président de la section katangaise d’une organisation congolaise de défense des droits humains, a été arrêté par l’Agence nationale de renseignements (ANR) en juillet 2009, après la publication par son organisation d’un rapport faisant état de l’implication de membres des forces de sécurité dans des activités illicites d’extraction d’uranium fortement radioactif et d’autres minerais dans la mine de Shinkolobwe (province du Katanga).

Après être resté en détention pendant près d’un mois, il a été condamné à un an d’emprisonnement dont huit mois avec sursis pour propagation de faux bruits, une condamnation que ses avocats tentent de faire annuler. Golden Misabiko a souffert de vives douleurs à l’estomac, de vomissements persistants et a subi un traumatisme psychologique à cause des conditions de détention exécrables, et il a dû payer les gardiens pour dormir dehors sur un morceau de carton et ne pas avoir à passer la nuit dans une cellule surpeuplée et crasseuse.

Les défenseurs des droits humains présents en RDC jouent un rôle essentiel pour attirer l’attention sur les violations des droits fondamentaux, mais l'aggravation du harcèlement rend plus difficile pour eux l'accomplissement de cette importante mission.

 

 

 

 

 

 

http://www.oxfamfrance.org/css/head1.jpg

 

 

 

http://www.oxfamfrance.org/rdc2010/RDCAffichette02.jpg



Pour signer la pétition d'Oxfam, cliquez sur l'adresse ci-dessous :


http://www.oxfamfrance.org/php/rd-Congo-petition2010.php

 

 

La République démocratique du Congo va être au centre de plusieurs événements au cours des prochains mois : célébration du 50e anniversaire de son indépendance, redéfinition du mandat de la Monuc et des conditions de son retrait, organisation d'un Forum pour la coopération dans la région des Grands Lacs...

Ces perspectives sont l’occasion de se mobiliser d’urgence pour appuyer les initiatives des populations en faveur de la reconstruction de la RDC et faire pression sur les dirigeants français dans ce sens.

Signer la pétition
En savoir plus sur la campagne
Diffuser la campagne
Soutenir Oxfam France

 

 

 

 

 


Publié dans Pétition humanitaire

Commenter cet article