Pourquoi l'éolien n'a-t-il plus le vent en poupe?

Publié le par Bambou254

 

 

Source : http://www.20minutes.fr/article/402248/Environnement-Ecologie-Pourquoi-l-eolien-n-a-t-il-plus-le-vent-en-poupe.php

 

 

 

DECRYPTAGE - Il devrait être la grande victime du Grenelle 2...

D’après le Grenelle de l’environnement, 25% de notre électricité devrait être produite grâce aux énergies renouvelables d’ici à 2020. Parmi ces énergies, l’éolien devrait représenter 23% de la production, soit 25.000 mégawatts. Or, le Grenelle 2, en débat ce mardi à l’Assemblée, risque de freiner le développement de l’éolien en France en lui imposant des règles très strictes. Décryptages sur les raisons du revirement d’intérêt pour le vent.

Le rapport Ollier sur l’éolien

 «Le rapport Ollier sur l’éolien a été introduit dans le Grenelle 2. C’est un quasi copier-coller du texte, alors que Patrick Ollier est connu pour s’opposer à l’éolien», explique à 20minutes.fr Benoît Hartmann, chargé de mission pôle aménagement durable du territoire de France Nature Environnement. Résultat: beaucoup d’inquiétude dans le secteur. Et des bâtons dans les pâles des éoliennes, remis au goût du jour par ce rapport.

Le lobby nucléaire

 Pour l’élu Vert Jean-Louis Roumégas, contacté par 20minutes.fr, «il y a une offensive organisée par les anti-éoliens et les pro-nucléaires». Le tout défendu par nombre de parlementaires UMP. Pourtant, il affirme que s’en priver serait «une erreur écologique et économique», car le vent est une source d’énergie gratuite et inépuisable à notre disposition. Contrairement à l’uranium, dont les ressources se tarissent.

Intérêt individuel

 A cela s’ajoute «une clientèle de gens qui se mobilisent soi-disant pour la valeur de leurs biens», souligne Jean-Louis Roumégas. En effet, de plus en plus de personnes se rassemblent pour faire interdire les éoliennes de leur région. L’élu Vert rappelle néanmoins qu’il y a des zones comme les voies de chemins de fer ou les autoroutes, ou l’installation d’éoliennes ne nuiraient pas plus au paysage que les pilonnes haute tension déjà en place.

Le manque de régulation et de communication

 «L’opposition est souvent liée au manque de régulation», explique également Benoît Hartmann. «Et il y a effectivement pas suffisamment de concertation. On devrait toujours associer les acteurs du territoire sur les projets».

Les lobbies de l’éolien

 Les opposants à l’éolien s’en prennent également aux grandes entreprises gérant cette énergie. «Les gens qui font de l’éolien se font des fortunes, prises dans nos poches. En raison des subventions importantes, c’est le contribuable qui paie», dénonce Jean-Louis Butré, président de la Fédération Environnement Durable et opposant à l’éolien. «Sans compter que les éoliennes installées en France sont importées du Danemark et de l’Allemagne et non produites par la France».

«L’invasion de nos paysages»

 Les opposants à l’éolien s’inquiète également de la pollution des paysages. Parmi eux, le mouvement Chasse, Pêche, Nature et Traditions estime que «l'invasion de nos paysages français par ces machines géantes au bénéfice de lobbies financiers ou politiques est un véritable non sens écologique, technique, économique et social».

«Imaginez la personne qui a acheté ou construit une maison. On installe des éoliennes à quelques centaines de mètres. Il ne peut alors plus vendre sa maison, qui perd 20 à 30% de sa valeur», souligne Jean-Louis Butré.

 La santé en question

Enfin, dernier argument des anti-éoliens, la santé. «Certes une éolienne est une belle machine, mais imaginez ces mâts qui tournent et flashent la nuit? Il y a des gens, pas forcément nombreux, mais dans différents pays, qui ne peuvent plus dormir et se sentent mal alors qu’il y a une éolienne à 1.000 mètres de chez eux», décrit Jean-Louis Butré. Faux répond Jean-Louis Roumégas, qui assure qu’il n’y a aucun impact sur la santé. Quoiqu’il en soit, cette question inquiète désormais les riverains d’un futur champ d’éoliennes.

Pourtant, selon Benoît Hartmann, l’éolien «est une des composantes du bouquet nécessaire de l’énergie renouvelable. On ne pourra pas s’en passer.» Il estime pourtant qu’il ne faut «s’empêcher de rien». Notamment sur la taille des fermes. Le chargé de mission de FNE estime qu’il faut autoriser «le petit et le grand éolien, qui permettrait l’autonomie des petites exploitations et augmenterait le pouvoir d’achat de la population».

Et vous, qu’en pensez-vous? Considérez-vous que l’éolien est une source indispensable d’énergie? Comment réagiriez-vous à l’installation d’une ferme éolienne dans votre commune?

Oriane Raffin
 
      Ce que Bambou en pense???
 
Peut-être l'éolien ne peut-il pas plaire à tout le monde, mais au moins est-il nettement moins dangereux que le nucléaire, qu'il faut absolument abandonner le plus vite possible . (Condition d'extraction dans les pays pauvres qui frisent l'esclavagisme, plus conditions sanitaires déplorables de ces populations; problèmes de sécurité dûs au vieillissement des installations et manque de plus en plus de personnels qualifiés; problèmes d'évacuation des déchets , dont personne ne veut sur le territoire et dont on se débarasse dans des pays où la sécurité n'est pas assurée, avec en plus risque de terrorisme avec les "bombes sales", etc.... : problèmes de démantèlement des centrales nucléaires .....)
D'autre part, d'autres technologies sont en train de naître ou déjà  se développer, qui se commercialiseront dans quelques années, l'éolien n'est donc qu'une étape , non une énergie définitive. Mieux vaut prendre patience avec de l'éolien qu'avec du nucléaire. (A ce niveau, les nanotechnologies sont prometteuses)
Il est plus facile de démanteler une éolienne qu'une centrale nucléaire. Il est également plus facile de recycler une éolienne, que de retrouver les décombres radioactifs des centrales nucléaires dans les biens de consommation, comme cela semble vouloir être permis depuis mai 2009.....
 
 
 
 
.

Commenter cet article

terreetmer 05/05/2010 20:07



dernière info


http://www.lesechos.fr/info/energie/020517899177-projet-de-loi-grenelle-l-ump-fait-un-geste-sur-l-energie-eolienne.htm


bise