Répression, intimidation: le gouvernement mis sous surveillance

Publié le par Bambou254




12/11/2009 à 17h43

"Une vingtaine d'organisations associatives, syndicales et politiques se donnent pour mission de recenser les tentatives gouvernementales visant à décourager l'engagement militant et l'expression critique.

 

JUSTINE LAFON , liberation.fr




(© AFP photo AFP)

 

 

«Dénoncer la répression de la contestation», tel est le credo du Clej – Collectif Liberté Egalité Justice –, une organisation créée en 2007 et qui rassemble une vingtaine d'associations, syndicats et partis politiques d'opposition.

Le collectif a lancé, en juillet 2009, un appel de mobilisation contre les dérives policières suite à un tir de flashball ayant entraîné la perte de l'œil d'un homme alors qu'il manifestait contre l'expulsion d'un squat à Montreuil. L'appel a été signé par 73 organisations très diverses, de Act up Paris à Témoignage Chrétien en passant par Les Verts.

Fort de ce «succès», le collectif s'engage aujourd'hui à «recenser et analyser de façon régulière toutes les formes d'intimidation à l'expression militante et à la contestation sociale», explique lors d'un point presse Matthieu Bonduelle, secrétaire général du Clej et juge d'instruction au Tribunal de grande instance de Bobigny. L'objectif est de «donner une meilleure visibilité à des cas typiques de répression», poursuit-il.

«Nous allons recenser ces atteintes et publier de manière régulière un document sur internet afin de contrer les arguments qui disent c'est de la paranoïa, et de permettre au grand public de se faire une idée», a précisé Matthieu Bonduelle.

«Une mission de veille active»

Si le collectif souhaite contrer la tendance actuelle de ce qu'ils qualifient de «régression sécuritaire» c'est parce que ses membres affirment en être régulièrement les témoins, tant dans leur pratique professionnelle que militante.

Parmi ces pratiques répressives, le Clej dénonce de nombreuses procédures pour outrage injustifiées, une inflation des poursuites pour refus de prélèvement d'ADN, des dérives policières et des pressions hiérarchiques dans les fonctions publiques qui se multiplient. «L'année 2009 est particulièrement riche à ce niveau là», estiment les membres du collectif.

Seuls chiffres pour preuve : en France, sept personnes ont perdu un œil suite à un tir de flashball depuis 2005, dont cinq en 2009.

L'exemple récent du député UMP Eric Raoult qui a appelé à un «devoir de réserve» pour les lauréats du prix Goncourt est, par ailleurs, symptomatique de la tendance «inquiétante» des «délits d'expression», selon Dominique Noguères, vice-présidente de la Ligue des Droits de l'Homme.

Il ne s'agit plus seulement de «pénalisation des mouvements sociaux», aujourd'hui «le pouvoir politique tente de décourager les initiatives citoyennes». «Nous sommes dans une dynamique où l'on s'en prend à ceux qui dénoncent l'entrave à la justice sociale», déplore Matthieu Bonduelle.

«Il est temps de faire un bilan»

Par ailleurs, le collectif regrette qu'aucun bilan n'ait été fait sur les réformes du gouvernement qui vont dans le sens d'une plus forte répression.

Face à la «production frénétique de textes, on demande depuis longtemps des moratoires afin de faire un point sur leur efficacité», indique Céline Curt du Syndicat des Avocats de France.

Pour le secrétaire général du collectif, «les affaires pénales sont gérées, en gros, par Nicolas Sarkozy et son entourage depuis 2002, il est temps de faire un bilan».





Merci au blog Citoyenne des Mondes, dont l'article est tiré, pour sa vigilance.









Commenter cet article

Bambou 254 15/11/2009 10:50



Copenhague me fait peur, pour parler d'autre chose... Là aussi, il pourrait bien en découler des mesures impopulaires.... Plus de taxes encore pour le commun des mortels, et toujours l'immunité
pour les plus pollueurs.... Pas rassurée du tout. Espérons que les ONG sauront être convaincantes... Tu te rappelles ce qui est arrivé à Pittsburgh? (http://bambou254.over-blog.com/article-36495668.html). Et puis, des militants de Greenpeace interpellés pour le
déploiement de banderoles....
Ou encore ce qui s'est passé quand le réseau Sortir du nucléaire voulait manifester à Colmar, tous les bâtons qu'on leur a mis dans les roues? ( http://bambou254.over-blog.com/article-37093985.html )
Ou encore cette manif tout à fait pacifiste dans des champs d'OGM, avec des enfants, qui s'était terminée sous un feu nourri de lacrymogènes jetés du haut d'hélicoptères....










 










Copenhague ne va-t-il pas encore amener pareils troubles? Avec pour résultat, l'excuse toute faite à leur donner pour pouvoir réprimer davantage les ONG et leur mettre une muselière? Ca les
arrangerait trop bien.

Je cotise pour WWF depuis pas longtemps; hier, j'ai écrit à Greenpeace pour leur demander de m'envoyer un formulaire pour leur payer des cotisations aussi. Il faut les soutenir, montrer que nous
sommes derrière ces ONG, qu'elles nous représentent. Plus il y a de cotisants, plus ils ont de poids, non pas tant par l'argent que par le nombre.


Bambou 254 15/11/2009 10:46


Les causes sont confondues et complémentaires, pour moi, VG. Par ex., pour ce qui est de la grippe, pour moi, tu es une citoyenne de ce monde, comme n'importe laquelle, et je me donne le devoir de
t'informer que tu cours , selon moi, un danger. PA est un forum comme mille autres où trouver des gens comme mille autres qui sont susceptibles de recevoir cette info. Je n'e ai pas le temps, mais
je pourrais tout aussi bien aller sur un forum de photographies ou de voitures ou de que sais-je et tenir les mêmes articles et discours. Je suis sur PA pour signer et faire signer des pétitions
principalement, et j'en profite pour informer....

Bon, maintenant, je te comprends, ça finit par sentir le rabâché, et c'est toujours les mêmes qu'on retrouve sur ce genre de discussion... mais bon, il faut garder l'espoir que de nouveaux venus
tomberont sur un de ces articles et prendront conscience de qqch qu'ils ne connaissent pas encore, et que ça leur préservera la santé.

D'un autre côté, oui, Copenhague dans 3 semaines... On ne peut pas l'oublier, mais il ne faut pas pour autant occulter le reste.

Copenhague me fait peur, pour parler d'autre chose... Là aussi, il pourrait bien en découler des mesures impopulaires.... Plus de taxes encore pour le commun des mortels, et toujours l'immunité
pour les plus pollueurs.... Pas rassurée du tout. Espérons que les ONG sauront être convaincantes... Tu te rappelles ce qui est arrivé à Pittsburgh? (http://bambou254.over-blog.com/article-36495668.html). Et puis, des militants de Greenpeace interpellés pour le déploiement de banderoles....
Ou encore ce qui s'est passé quand le réseau Sortir du nucléaire voulait manifester à Colmar, tous les bâtons qu'on leur a mis dans les roues? ( http://bambou254.over-blog.com/article-37093985.html )
Ou encore cette manif tout à fait pacifiste dans des champs d'OGM, avec des enfants, qui s'était terminée sous un feu nourri de lacrymogènes jetés du haut d'hélicoptères....











 









Copenhague ne va-t-il pas encore amener pareils troubles? Avec pour résultat, l'excuse toute faite à leur donner pour pouvoir réprimer davantage les ONG et leur mettre une muselière? Ca les
arrangerait trop bien.

Je cotise pour WWF depuis pas longtemps; hier, j'ai écrit à Greenpeace pour leur demander de m'envoyer un formulaire pour leur payer des cotisations aussi. Il faut les soutenir, montrer que nous
sommes derrière ces ONG, qu'elles nous représentent. Plus il y a de cotisants, plus ils ont de poids, non pas tant par l'argent que par le nombre.