[rezo-actu] Le défi du nucléaire de Bill Gates‏

Publié le par Bambou254

 

 

De : Reseau Sortir du Nucléaire (actu2@sortirdunucleaire.fr)
Envoyé : lundi 19 avril 2010 1:07:57
À : rezo-actu@sortirdunucleaire.org

 

Source : Durable.com

http://www.durable.com/actualite/article_le-defi-du-nucleaire-de-bill-gates_826

Le défi du nucléaire de Bill Gates

Le fondateur de Microsoft participe au projet d'un réacteur nouvelle génération

Le 19/4/2010 - Par Christophe Baudouin - Rédacteur Durable

                                       centrale-nucleaire

 

·         Bill Gates défend l’énergie du nucléaire


Le défi est de taille : développer un nouveau réacteur nucléaire moins producteur de déchets nucléaires. Bill Gates reconnu pour son talent de businessman et de philanthrope relève un nouveau challenge : celui de limiter la prolifération nucléaire. La lutte contre le changement climatique serait bien en passe de devenir la nouvelle cause du milliardaire. " Nous avons besoin de miracles en matière d’ énergie " et " l’énergie et le climat sont extrêmement importants ", affirme l’intéressé dévoué à l’ alternative du nucléaire.  

 ·         Un réacteur baptisé TWR

TWR : 3 lettres pour désigner le réacteur nouvelle génération à " onde à combustion ". Toujours en phase d’ expérimentation, le " Travelling Wave reactor " privilégie l’uranium appauvri (U238). Ce type de combustible nucléaire a l’avantage de former 99 % d’ uranium naturel. Selon, les ingénieurs de TerraPower, l’isotope (U238) réussit à brûler l’uranium appauvri d’une manière lente et efficace. Le réacteur TWR pourrait ainsi fonctionner pendant 100 ans sans apport régulier de combustibles nucléaires. Une performance technologique que certains chercheurs n’hésitent pas à mettre en doute.


Un bémol non négligeable est apporté par la Commission à l’Energie Nucléaire (CEA) sur la viabilité d’un tel projet. Le TWR aurait besoin d’une grande quantité de combustible pour fonctionner. Par ailleurs, le matériel du réacteur TWR est soumis à une usure importante de ses matériels face à une irradiation de plusieurs décennies.

 

 

 


Publié dans Actualité Nucléaire

Commenter cet article