[rezo-actu] Un rapport préconised’interdire les armes nucléaires dans l’Arctique et d’accroître la coopération au chapitre de la sécurité‏

Publié le par Bambou254


De : reseau sortir du nucléaire (actu2@sortirdunucleaire.fr)
Envoyé : mardi 16 mars 2010 12:15:10
À : rezo-actu@sortirdunucleaire.org


http://www.arcticsecurity.org/wp-content/uploads/2010/02/sub_ice.jpg


Communiqué de presse
Le 10 mars 2010
 
Un rapport préconise d’interdire les armes nucléaires dans l’Arctique et d’accroître la coopération au chapitre de la sécurité 
 
(Ottawa) – Les pays arctiques dotés de l’arme nucléaire doivent se concerter dans le but d’éliminer les armes nucléaires de la région arctique, selon un nouveau rapport préparé par Michael Wallace et Steven Staples, deux analystes des questions de sécurité.

 
Le rapport, intitulé Ridding the Arctic of Nuclear Weapons: A Task Long Overdue, a été rendu public aujourd’hui par l’Institut Rideau et le Canadian Pugwash Group, le membre canadien des Pugwash Conferences on Science and World Affairs.

De l’avis de Steven Staples, Président de l’Institut Rideau, « les politiques et méthodes liées aux armes nucléaires de l’époque de la guerre froide – tels les patrouilles des sous-marins nucléaires et les vols des bombardiers – présentent un risque environnemental pour la région et menacent inutilement la sécurité de la communauté internationale. »

Le rapport préconise une coopération accrue entre pays circumpolaires, notamment entre les ÉUA et la Russie qui ont l’arme nucléaire, le but ultime étant la création d’une Zone arctique sans armes nucléaires. Six ententes similaires de dénucléarisation couvrent déjà une grande partie du Pacifique sud, l’Amérique latine et des parties de l’Asie.

« Personne ne peut nier que ces traités ont nettement contribué à prévenir la propagation des armes nucléaires, précise Michael Wallace, professeur émérite de l’Université de la Colombie-Britannique. On pourrait persuader la Fédération de Russie de renoncer à ses forces nucléaires basées en Arctique, si les ÉUA étaient prêts à envisager un important traité sur le contrôle stratégique des nouvelles armes. »

Entre-temps, le Canada pourrait déjà agir dans ce sens. « Le gouvernement canadien pourrait interdire le transit des armes nucléaires par le passage du Nord-Ouest et, avec les autres États non dotés de l’arme nucléaire, conclure un accord régional visant à interdire les armes nucléaires au nord du cercle polaire, ajoute Adele Buckley, une spécialiste de l’environnement et membre du Conseil international des Pugwash Conferences.

Les organismes commanditaires inciteront le gouvernement fédéral dans cette voie quand il rencontrera les représentants des pays de l’Arctique et du G8 dans les mois à venir.

On peut se procurer le rapport à l’adresse  http://www.arcticsecurity.org/
 
 
 
- 30 -

Pour de plus amples informations :
Steven Staples, Institut Rideau (Ottawa) c. 613 290 2695 e. sstaples@rideauinstitute.ca
Michael Wallace, UBC (Vancouver Island) t. 250 247 9118 e. michael.wallace@ubc.ca
Adele Buckley, Canadian Pugwash Group (Toronto) c. 647 866 5214 e. adele-buckley@rogers.com
 


Publié dans Actualité Nucléaire

Commenter cet article