Un astéroïde pourrait nous heurter dans 26 ans.....

Publié le par Bambou254



Source : http://www.rtbf.be/info/economie/russie-rencontre-secrete-pour-sauver-la-terre-menacee-par-un-asteroide-173955

  Rencontre secrète pour sauver la Terre d'un astéroïde



30.12.09 - 18:13



Des scientifiques russes vont se rencontrer prochainement au cours d'une réunion à huis clos en vue d'empêcher qu'un astéroïde géant s'écrase sur la planète Terre dans 26 ans, a annoncé le directeur de l'Agence spatiale russe, Anatoli Perminov.

Apophis porte le nom du dieu égyptien de la destruction. Il a été découvert en 2004 et les chances pour qu'il heurte la Terre sont, selon les plus récents calculs de la NASA, d'une chance sur 250 000. Pas de quoi paniquer, donc. Et pourtant, Apophis semble continuer à mobiliser les scientifiques.

Il faut dire que ces probabilités fluctuent considérablement depuis que l'objet céleste a été repéré. En 2008, un adolescent allemand lauréat d'un concours de petits génies, Nico Marquardt, avait provoqué un certain émoi en affirmant que les risques de collision s'élevaient (tout de même!) à une chance sur 450. De quoi donner des frissons à certains, même si ces affirmations n'ont jamais été corroborées.

Si l'apocalypse n'est (peut-être) pas pour demain, cela n'empêche pas les astronomes russes de se montrer prévoyants.

"Notre conseil scientifico-technique va se réunir prochainement à huis clos et examiner ce que nous pouvons faire" pour empêcher que l'astéroïde Apophis détruise une partie de la planète Terre en 2036, a déclaré Anatoli Perminov, le patron de l'Agence spatiale russe à la radio la Voix de la Russie.

Si l'astéroïde Apophis, d'un diamètre d'environ 350 mètres, heurtait la Terre au cours de son passage attendu vers 2036, la collision créerait un nouveau désert de la taille de la France, selon l'agence RIA Novosti.

Toujours selon l'agence russe, l'astéroïde pourrait passer à 30 000 kilomètres de la Terre en 2029 -soit plus près que certains satellites géostationnaires- et pourrait entrer en collision avec la planète bleue sept ans plus tard.

T.N. avec Belga

Crédit photo : EPA




Commenter cet article