Un documentaire édifiant sur la grippe porcine : un reportage au Mexique

Publié le par Bambou254



Un reportage mené au Mexique, sur le lieu présumé du début de cette fameuse pandémie... Un cas de grippe, oui, mais apparemment, de porcs contaminés... point. Les élevages continuent.
Aussi dans ce docu, la façon dont on élève les porcs (OGM, antibiotiques et hormones de croissance...Puanteur, maladies, manque d'hygiène, ....Non respect des réglementations, contamination des nappes phréatiques... Corruption du gouvernement, populations en danger...)



Lien vers la vidéo que je vous recommande très très très vivement :

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&bcid=720403#bcid=720403;vid=11573993


H1N1: pourquoi c'est tombé sur les mexicains ?
grippe-porcine-au-mexique.jpg



Je me permets de vous joindre ce très juste commentaire d'un membre de Planète Attitude, qui peut-être, vous donnera l'envie d'en savoir plus et d'aller voir cette vidéo :






Commentaire de Bellenger :


Si le virus est "né" de la communauté porcine, si il se transmet du porc à l'Homme, alors ne se transmet-il pas du porc au porc ?
Quand on voit dans cette vidéo que les élevages sont toujours en place et les porcs toujours en vie, donc le nid supposé du virus toujours actif (ne parlons pas là encore de la honte de ces exploitations sur plusieurs plans), tandis que l'épidémie est en train de régresser, lorsqu'on sait que le virus s'est répendu ainsi à l'Homme de façon fulgurante et mondiale, pourquoi ne l'a-t-il pas fait dans la si proche et abondante communauté des porcs en élevage... ???
Il est clair que toute cette manipulation médiatique est aussi limpide que ces fosses à merde des élevages mexicains. Je reste toujours persuadé que le virus n'est pas un arrivant, innocemment né du groin des porcs, mais bel et bien l'objet d'une manipulation intentionnelle.
Pour tuer un Homme en évitant d'être inquiété, il suffit de le faire dans un lieu de guerre; la guerre sera responsable et l'assassin innocent. Pour se débarasser de produits toxiques sans être inquiété, il suffit de le faire dans un lieu de haute pollution; le lieu sera incriminé et toutes les sales combines et leurs auteurs passeront inaperçus. Pour répendre un virus de laboratoir en évitant d'être démasqué, il suffit de vider un petit tube à essai en un lieu où l'hygiène est rendue déplorable par des élevages intensifs récriés et où la population est très concentrée en montrant largement l'état de ces lieux aux médias et en les incriminant, alors les auteurs du méfait ne seront pas soupçonnés, ni inquiétés... Je ne peux pas m'empêcher de penser que cela s'est plus ou moins passé de cette façon là.



Merci à Mayla pour ces mille et unes précieuses informations que tu arrives toujours à nous dénicher; tu es une mine d'or !!!









Publié dans Actualité Santé

Commenter cet article